Les indépendantistes préparent le prochain Comité des Signataires

Drapeaux
© DR

Corps électoral référendaire, Comité des signataires ou encore crise au Gouvernement... Ce sont les quelques thématiques abordées hier par les deux formations indépendantistes : l'Union calédonienne au Mont Dore et le Palika à Kouaoua.

Marguerite Poigoune, Jeannette Peteisi (L.A) Publié le , mis à jour le

L'Assemblée générale du Palika s'est tenue hier à la tribu de Konoé Shaoué à Kouaoua. La rencontre, destinée à préparer le prochain Comité des signataires, était axée sur le référendum de 2018. Le parti indépendantiste se veut déterminé à convaincre la population du bien fondé de son projet d’une société indépendante.

Charles Washétine, porte parole du Palika : 

Assemblée générale du Palika
© NC 1ère | Les délégués du Palika réunis le samedi 21 octobre 2017 à la tribu de Konoé Shaoué à Kouaoua

Le corps électoral référendaire était également au cœur des débats de l’UC. L’Union Calédonienne, réunie hier en comité directeur au Mont-Dore, a évoqué le sujet de l'inscription automatique des kanaks sur les listes électorales. 

Daniel Goa, Président de l'Union Calédonienne : 

Autre point discuté, la situation institutionnelle du Pays avec le blocage du Gouvernement. 

Rock Wamytan, Président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes au Congrès  : 

Reste aux partis indépendantistes à soumettre leurs propositions respectives au prochain Comité des signataires les 2 et 3 novembre prochain. L'UNI a déjà annoncé que sa délégation serait composée de Paul Néaoutyine, Louis Mapou, Adolphe Digoué et Victor Tutugoro.