En images : Emmanuel Macron à Ouvéa

Macron Ouvéa
© René Molé

Revivez en images les moments forts de la visite d'Emmanuel Macron à Ouvéa. Il s'agit du premier déplacement d'un chef d'Etat français sur cette île. 

Sheïma Riahi avec la rédaction de NC la 1ère Publié le , mis à jour le

Arrivée à l'aérodrome d'Ouvéa-Ouloup

Emmanuel Macron est arrivé à l'aérodrome d'Ouvéa peu avant 10 heures ce samedi 5 mai. Dans une brève déclaration devant les journalistes présents à l'aérodrome, le chef de l'Etat a indiqué que le programme initial de sa visite à Ouvéa est intégralement maintenu. Il précise toutefois que s'il se recueillera bien sur la stèle des 19, mais qu'il ne déposera pas de couronne.
macron aérodrome ouvéa
© Anthony Lattier / RFI

Recueillement à Fayaoué

Emmanuel Macron s'est rendu à la brigade de gendarmerie de Fayaoué, où se trouve le monument qui rend hommage aux quatre gendarmes et deux militaires tués en 1988 à Ouvéa. La sonnerie aux morts a retenti, suivie de la Marseillaise et de l'hymne calédonien.
macron fayaoué ouvéa
© Ludovic MARIN / AFP
GENDARMERIE

Cérémonie coutumière à Hwradilla

Nous savons tous les pleurs et les souffrances de 1988 et 1989. Mais je sais aussi tout ce qui a été fait après, par vous tous. Ici s'est jouée une réconciliation inédite. Je veux rendre hommage à ceux qui sont tombés, mais aussi à leurs familles. Je vous remercie tous, pour l'exemple que vous donnez. J'y apporterai ma pierre de là où je suis. La jeunesse a toute cette histoire sur les épaules. Il faut l'aider à grandir. Je vous remercie de m'accueillir", a déclaré le chef de l'Etat. 
Macron Ouvéa
© Jeannette Peteisi / NC la 1ère

L'émotion de Marie-Claude Tjibaou

Le président de la République se recueille avec Marie-Claude Tjibaou à Hwadrilla à l'endroit même où Jean-Marie Tjibaou et Yeiwéné Yeiwéné ont été assassinés le 4 mai 1989.
macron et marie claude tjibaou
© NC la 1ère

Blocage à Hanawa

Les habitants du Nord d'Ouvéa et le collectif de Gossanah bloqués par un barrage de gendarmerie à Hanawa.

Macron Ouvéa
© Thérèse Waia / NC la 1ère

Le cocotier du pardon

Accompagné d'une fillette, Emmanuel Macron a planté un cocotier en symbole de réconciliation et de pardon envers les mères et les enfants des 19 militants tués le 5 mai 1988 dans l'assaut de la grotte de Gossanah.
macron ouvéa cocotier
© NC la 1ère

Émotion à Hwadrilla

De très nombreuses personnes étaient présentes à Hwadrilla, où se trouve la stèle des 19, pour accueillir le chef de l'Etat.
macron ouvéa
© René Molé / NC la 1ère
Macron Ouvéa
© Sylvie Hmeun / NC la 1ère

La stèle des 19

Le chef de l'Etat a ensuite accompagné les familles jusqu'à la stèle des 19. Chaque famille présente a pu déposer une gerbe. Le chef de l'Etat a assisté à cette cérémonie, restant à l'extérieur de l'enceinte de la stèle.
Macron Ouvéa
© René Molé / NC la 1ère
ouvéa macron
© René Molé / NC la 1ère
STELE DES 19