Le hip hop calédonien en ordre de battle

Capture battle of Païta 1 (7 avril 2018)
© NC La 1ère | Les concurrents ont essayé d'en mettre plein les yeux à leurs adversaires, aux jurés et au public.

Les vainqueurs du Battle of Païta 2018 sont Stan, Kesh «El Kana», NC Delight et les jeunes Yamak. Hier, ceux d'entre eux qui sont majeurs ont gagné le droit d'être préparés et inscrits pour le plus grand festival australien de street dance. Une sélection dans le cadre de la Quinzaine du hip hop.

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

Un billet pour Sydney! Hier après-midi, l'incontournable événement hip hop de Calédonie qu'est le Battle de Païta a proposé une formule un peu particulière. Des catégories sur mesure pour envoyer quelques-uns des meilleurs participants à un rendez-vous d'envergure mondiale: le dixième Destructive steps, le plus grand festival australien de street dance, du 31 août au 2 septembre. De quoi ajouter de l'enjeu au plaisir de se confronter par les choré. Surtout que la vingtaine de participants présélectionnés cette année ont été jugés par des danseurs et chorégraphes internationaux.

Les catégories

Les défis dansés se sont succédés devant plusieurs centaines de passionnés grands et petits.
Le battle de breakdance, à quatre contre quatre, a été remporté par un crew baptisé NC Delight, qui rassemble des BBoys aux parcours différents: Olish, Hasdine, Goti et Chino. Chez les plus jeunes, qui ne sont pas majeurs et n'iront pas en Australie, c'est l'équipe des Yamak qui gagne.
Pour la nouvelle catégorie du battle popping, Stan s'est imposé dans ce style de danse qui joue sur la contraction des muscles. Quant au traditionnel Dégaine ton style, il a été remporté par Kesh alias El Kana.

Capture Battle of Païta 2 (7 avril 2018)
© NC La 1ère

Entraînés par Soufiane Karim

Avant de s'envoler pour le New South Wales, les gagnants auront 150 heures d'entraînement avec Soufiane Karim. Le danseur et chorégraphe fait désormais partie de la compagnie Posuë-Fleur d'orange, organisatrice du Battle de Païta avec la mairie, et la province Sud qui coordonne la Quinzaine du hip hop.

Le reportage télé de Loreleï Aubry et de Sylvie Hmeun. On y rencontre le danseur de dancehall martiniquais Louvto, des participants et le grand chef Clément Païta.

Ecoutez également le reportage radio de Cédrick Wakahugnème. 

Précédé par ​la Méga Rex party

La veille, vendredi soir, c'est au Rex de Nouméa que la Quinzaine du hip hop était lancée. La Mega Rex party a mis en lumière une cinquantaine d'artistes amateurs ou confirmés. Nourris aux cultures urbaines, ils ont montré ce qu'ils savaient faire devant environ 250 spectateurs. Durant près de quatre heures, les spectacles, les chorégraphies, les extraits de créations se sont succédées. Une soirée rythmée et haute en couleurs qui marque l'ouverture de saison du Rex.

Capture Mega Rex Party
© NC La 1ère

Deux artistes en résidence à Dumbéa

La sixième Quinzaine du hip hop va continuer à multiplier les rendez-vous de culture urbaine jusqu'au 21 avril (lire en encadré). A Dumbéa, elle se traduira notamment par une résidence artistique qui commence lundi, au centre culturel. Rencontre avec Brokovich, installé à Annecy, et le Nouméen Fabrice Ballay dans ce reportage d'Alexandre Rosada et Cédric Michaut.
L'exposition sera visible à partir du 13 avril. Rappelons que cette Quinzaine du hip hop est couverte par NC La 1ère sur ses différents supports.

Le programme complet

Lundi 9 avril
• Ateliers au Big up spot de Dumbéa
• Master class au Rex
• Ateliers hip hop dans plusieurs maisons de quartier nouméennes
• Ouverture de la résidence artistique au centre culturel de Dumbéa

Mardi 10 avril
• Le Mix en bouch' tour passe à La Foa
• Ateliers au Big up spot de Dumbéa
• Master class au Rex
• Ateliers hip hop dans des maisons de quartier nouméennes
• Projection au centre Tjibaou de Chemin kanak 2.0 et Danse petit chef danse
• Ateliers slam à la médiathèque de Boulari

Mercredi 11 avril
• Le Mix en bouch' tour passe à Bourail
• Ateliers au Big up spot de Dumbéa
• Rencontre avec Kader Attou à la mairie de Dumbéa
• Master class au Rex
• Ateliers hip hop dans des maisons de quartier nouméennes
• Ateliers slam à la médiathèque de Boulari

Jeudi 12 avril
• Le Mix en bouch' tour passe au centre Pomémie de Koné
• Ateliers pluridisciplinaires à Païta, maison des Hauts du musée
• Ateliers au Big up spot de Dumbéa
• Ateliers hip hop dans plusieurs maisons de quartier nouméennes
• Ateliers slam à la médiathèque de Boulari

Vendredi 13 avril
• Ateliers pluridisciplinaires à Païta, maison des Hauts du musée
• Ateliers au Big up spot de Dumbéa
• Spectacle Transmission à la médiathèque de Dumbéa
• Ateliers hip hop dans des maisons de quartier nouméennes
• Ateliers et soirée slam à la médiathèque de Boulari
• A Thio, Jeuness'tival et passage du Mix en bouch'

Samedi 14 avril
• Soirée Mix en bouch' au Mouv' à Rivière-Salée
• Atelier jeunesse à Païta, maison des Hauts du musée
• Spectacle Transmission à la médiathèque de Dumbéa
• Battle PLKids au complexe sportif de Montravel

Lundi 16 avril
• Master class semi-pro à Païta, maison des Hauts du musée
• Ateliers au Big up spot de Dumbéa
• Causerie au centre Tjiabou sur la place du hip hop en Calédonie

Mardi 17 avril
Master class semi-pro à Païta, maison des Hauts du musée

Mercredi 18 avril
• Elevation journey à Païta, maison des Hauts du musée
• Démo de danse et rap à l'agora de l'université à Nouville

Samedi 21 avril
Stand-up battle au Rex