Haltérophilie : les juniors françaises s’entraînent à l’océanienne

Haltérophilie
© Christian Favennec

Les trois jeunes filles membres de l’équipe de France junior d’haltérophilie ont choisi de s’entraîner en Nouvelle-Calédonie avant les Mondiaux de Fidji. Leur entraîneur voulait les confronter à une autre manière d’appréhender ce sport. 

Martin Charmasson et Christian Favennec avec Caroline Moureaux Publié le , mis à jour le

Les championnats du monde junior d'haltérophilie débuteront le 1er juin prochain à Fidji. 
La Nouvelle-Calédonie n'aura pas de représentants mais l'équipe de France alignera trois féminines qui ont choisi l'institut océanien d'haltérophilie à Boulari pour se préparer, Garance Rigaud, Vicky Graillot et Naomy Nuiro.
Et s'inspirer des meilleurs du Pacifique, comme le néo-zélandais David Litty, champion des Jeux du Commonwealth ou la papoue Dika Toua qui participera à ses cinquièmes Jeux olympiques à Tokyo l’an prochain. 
Un travail dans une atmosphère détendue et même joyeuse qui change des conditions d’entraînement des juniors en Métropole. Ou comment allier concentration et plaisir. 

Le reportage de Martin Charmasson et Christian Favennec :