Feuilleton de la semaine: les coulisses du marché

Feuilleton de la semaine coulisses du marché
© NC 1ère | Marc Poncelet, 28 ans, le plus jeune poissonnier du marché.

Et si on allait au marché de la Moselle ? Notre feuilleton de la semaine explore cette véritable ruche, dans le sillage de vendeurs levés aux aurores. Quatre reportages de Gaël Detcheverry et Jean-Philippe Pascal, sur des montages de Joakim Arlaud, Clémentine Prévot et Fabien Laubry.

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

#1. Travailleurs de l'aube 

Depuis son déménagement à la Moselle, où il a ouvert en avril 1991, le marché de Nouméa affiche complet: plus aucune table de disponible. 400 personnes y travaillent chaque jour, des travailleurs qui se lèvent  très tôt, à 2 ou 3 heures du matin. 

#2. Mise en place

Artisans, marchands de fruits et légumes, poissonniers… Ils sont 190 commerçants à s'installer en même temps. Tous ont des trajectoires différentes et riches en expérience.

#3. Le client est roi

Depuis 5 heures du matin, le marché est ouvert. Les commerçants ont installé leurs étals et sont prêts à servir les premiers clients. Des clients toujours plus exigeants.

#4. Et c'est reparti!

Tous les clients ont quitté le marché mais la journée, elle, n'est toujours pas finie. Il faut désormais remballer la marchandise et tout nettoyer.