Exit la STCPI, le prêt de 15 milliards CFP serait alloué directement à la SLN

Invité politique - bandeau
© nc1ere

Après la défaillance de la STCPI à céder à l'Etat une de ses actions pour valider le prêt à la SLN, quel est le plan B pour sauver la SLN ?

Nadine Goapana
Publié le , mis à jour le


Le député Philippe Gomès a annoncé dimanche soir dans le journal télévisé qu'une nouvelle offre de prêt est en cours de négociation pour sauver la SLN.
Elle sera proposée directement à l'industriel et non plus à la STCPI, suite au voeu négatif voté à l'unanimité par les élus de la Province Nord, le 24 juin dernier.

Voyez l'interview intégrale de Philippe Gomès, député de la seconde circonscription de Nouvelle-Calédonie.
Il est interviewé par Nathalie Daly.


Négociations avec l'Etat confirmées

 
Autre invité politique, de la matinale radio NC1ère cette fois-ci, ce lundi 4 juillet, le Haut-Commissaire de la République Thierry Lataste a confirmé les propos du député Philippe Gomès, qui est également le président de la STCPI.
Pour sauver l’industriel, le prêt de 15 milliards lui serait alloué directement. 
Des négociations sont en cours, elles pourraient aboutir dès la fin de semaine prochaine.

Thierry Lataste est interviewé par Thierry Belmont.


Cession d'une action par Nisshin Steel

Cela sera l'actionnaire japonais, NISSHIN STEEL, qui vendra une de ses actions pour rendre le sauvetage possible.
L'intersyndicale de la SLN a confirmé cet après-midi, cette nouvelle solution.

Le reportage d'Olivier Jonemann et Maurice Ségu



Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête