Éruption volcanique à Bougainville : la population appelée à se mettre à l'abri

Le volcan Bagana, à Bougainville.
© S. Basiou

Depuis plusieurs semaines, le volcan Bagana est en éruption à Bougainville, province autonome de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Pour leur sécurité, les habitants du village de Torokina sont invités à quitter leurs maisons.

Élodie Largenton ABC Australie Publié le

Ce ne sont pas les coulées de lave qui menacent les villageois qui vivent à l'ombre du volcan, mais les cendres qui se répandent sur la terre, rendant toute culture impossible. Les précisions de Luke Pamsi, responsable par intérim de la région de Torokina :
« Ça a un impact sur les jardins potagers et sur les sources et réserves d'eau douce. L'eau est contaminée par les cendres. Ça fait plusieurs jours qu'il pleut et ça entraîne déjà quelques inondations sur la côte. »

De la nourriture et de l'eau ont été distribuées aux habitants - du riz, essentiellement, pour le moment. Mais d'après les autorités, cette situation va perdurer au moins trois mois, de nouvelles éruptions sont annoncées.
 
Comme en 2014, la population est donc invitée à quitter le village et à s'installer provisoirement dans un centre de secours. Mais le provisoire pourrait durer, prévient Luke Pamsi :
« D'après nos calculs, ça va se reproduire tous les deux ans. Dans quelques mois, on va se réunir avec l'Organisation internationale pour les migrantions (IOM), ils vont nous aider à élaborer un plan. Lors d'une réunion avec les habitants, j'ai déjà évoqué un éventuel déplacement permanent, mais ils n'y sont pas favorables à cause de certains problèmes comme la question de la propriété de la terre. »
 
Le volcan Bagana est l'un des plus actifs au monde. Depuis sa découverte en 1842, il est entré en éruption à plusieurs reprises, notamment en 1950, 1952 et 1966. Depuis 1972, l'activité est quasiment constante.