En Australie le ton monte en attendant les résultats

Australie : les deux candidats aux législatives et aux sénatoriales
© cc-Peter Campbell cc-Clydell Kinchen | Bill Shorten chef de file du Parti Travailliste et Malcom Turnbull, chef de file du parti libéral

Cinq jours après le scrutin, les Australiens attendent toujours de savoir qui sera leur prochain Premier ministre. 81% des bulletins de vote ont été dépouillés et les résultats sont si serrés qu'on ne peut encore annoncer aucun vainqueur.

Par Elodie Largenton ABC Radio Australia / Publié par Yvan Avril Publié le , mis à jour le

Le parti Libéral semble toutefois se rapprocher du but, avec deux sièges de plus dans son escarcelle. Mais il lui en faut encore quatre autres pour obtenir la majorité, et il ne reste plus que six sièges en jeu… Des comptes, des estimations, des prédictions, c'est donc ce qui occupe les Australiens depuis plusieurs jours et ça devrait durer encore pour la Chambre des représentants.

Linda Burney et Bill Shorten
© ABC Australia | Linda Burney avec le chef de file des travaillistes Bill Shorten
Pour le Sénat, on n'aura sûrement pas de résultats définitifs avant le mois prochain ! Mais on sait déjà que Pauline Hanson fera son retour après 20 ans d'absence. La chef de file du parti One Nation, anti-immigration, est bien connue des Australiens. Pour son retour, elle réclame l'ouverture d'une commission royale d'enquête sur l'islam et veut faire interdire la construction de nouvelles mosquées :« Je veux savoir ce qu'ils enseignent dans les écoles musulmanes et ce qui est dit dans les mosquées. Vous ne pouvez pas nier qu'il y a eu des prêches haineux proférés contre nous dans ces mosquées. Est-ce la société dans laquelle on veut vivre ? Je ne crois pas. Pourquoi ne pas enquêter sur le sujet pour nous assurer de ne pas devenir comme ces pays à travers le monde - Danemark, Angleterre, Allemagne, France, Tunisie, Égypte, États-Unis… partout. Est-ce que vous voulez voir le terrorisme dans nos rues, est-ce que vous voulez voir nos Australiens être tués ? »
 
 
Pauline Hanson avec Malcolm Roberts, autre candidat One Nation aux sénatoriales.
© ABC Australia | Pauline Hanson avec Malcolm Roberts, autre candidat One Nation aux sénatoriales.
La première femme aborigène à être élue à la Chambre des représentants, la travailliste Linda Burney, lui a répondu : « Pauline Hanson est ignorante. On ne peut pas excuser sa stupidité au motif qu'elle est ignorante, et c'est ce qui se passe. Je pense qu'on lui passe beaucoup de choses en ce moment, on dit qu'il faut négocier avec elle, que l'on doit comprendre qu'elle représente des gens qui ont ces idées-là. Mais ça ne veut pas dire qu'on doit accepter ou tolérer ces idées, et je ne le ferai pas. »
 
Parmi les six circonscriptions où la bataille pour la Chambre des représentants se poursuit, il y a Cowan, en Australie occidentale. Anne Aly, candidate travailliste, est en ballotage favorable. Si elle est élue, elle deviendra la première femme musulmane à faire son entrée au Parlement australien.