Dans les pas

Le dimanche à 18h20

Dans les pas

Dans les pas des travailleurs de l'aube

dans les pas des travailleurs de l'ombre

Debout très tôt, ils nettoient les déchets des Calédoniens : boîtes de bière, ticket de car, mégots. Un métier nécessaire et d'utilité publique : agent de propreté, une profession que ces hommes de l'ombre aiment faire pour les autres.

Karine Boppdupont
Publié le , mis à jour le

Réalisation de Nunë Luëpack

A partir de 4h30 tous les matins, ils nettoient Nouméa à raison de 10 rues par agent, 

un métier difficile au début, faut dire aussi qu'il ya des dangers permanet par rapport à la circulation depuis le retrait des boîtes de nuit il ya eu un grand changement... et par rapport à l'environnement les gens ont changé leur comportement...je dis aux collègues c'est notre ville c'est comme chez nous

nous raconte Marcel originaire de Lifou, une profession qu'il exerce depuis 15 ans. 

Avec les nouveaux outils de travail comme le quad, ça nous facilite travail

nous explique un jeune de 26 ans, également né à Lifou.

J'ai pas honte c'est un métier comme les autres.

Des paroles de Calédoniens que l'on croise peut-être tous les jours. Ils participent quotidiennement à la préservation de l'environnement proche et ont beaucoup à dire sur le sujet.

Avant c'était mal vu mais aujourd'hui c'est une grande fierté, ce sont des métiers importants (pour l'environnement)

Conducteur de plageuse (machine qui permet de nettoyer les plages), 40 ans originaire de Ouégoa.

à la fin de la journée je suis satisfait parce que j'ai apporté une grande aide pour la nature

Gabriel, 34 ans originaire de Wallis, rippeur (il guide les poubelles sur le camion).

Un film qui met un coup de projecteur sur ces métiers de l'ombre.