Soirée élection Miss Nouvelle-Calédonie 2013 en direct

Les 12 candidates à Miss Calédonie 2013

Qui succèdera à Sandra Bergès ? Pour le savoir, rendez-vous sur NC 1ère le samedi 3 août 2013 à 20h00 !
(suite...»)

NC1ere
Publié le , mis à jour le

Elles viennent de toutes les communes pour tenter de décrocher le titre et le privilège de représenter la Nouvelle-Calédonie et, pourquoi pas, la France à travers le monde. Parmi les douze candidates, une seule sera choisie et c’est vous qui décidez !
Au cours de cette soirée pleine de surprises, placée sous le signe du charme et de l’élégance, le public, le jury et les téléspectateurs devront choisir celle qui deviendra leur nouvelle ambassadrice. Le thème de cette grande soirée d'élection sur la scène du centre culturel du Mont-Dore sera « chic et glam » .
• Présentation : Cris
• Mise en scène : Carine Richez-Raguin
 
Pour votez pour sa candidate favorite, c'est par SMS au 3600 (231 XPF le SMS)
Voir la présentation en vidéo des douze candidates
Élection de Miss Nouvelle-Calédonie 2013
© Fred Payet

Entretien par le service Communication de NC 1ère avec André Simon, Président du comité Miss Nouvelle-Calédonie.
 
- De qui se compose le jury cette année ?
Comme tous les ans, le Jury est composé de cinq personnalités calédoniennes : Alexandre Rozga-Lebrun (journaliste à NC 1ère), Jacqueline Johnston (présidente de la Croix-Rouge Française), Laurent Gané (champion olympique de cyclisme sur piste), Christine Allix (directrice de la Maison de la Femme) et Pierre Gope (écrivain et metteur en scène) qui sera le président du Jury.
 
- Le thème de cette cérémonie sera « chic et glam’ » pourquoi ce choix ?
Quoi de mieux pour transcender la beauté féminine ? Et surtout, dans l’esprit des grandes soirées calédoniennes des années 70/80 où l’élection de Miss Nouvelle-Calédonie était la soirée « Chic » de l’année !
 
- Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour être élue Miss Nouvelle-Calédonie ?
Elle sera l’Ambassadrice de beauté de notre île, et à ce titre, représentera au mieux notre population et notre culture. Bien évidemment elle sera dotée d’un physique agréable mais pas seulement ! Elle se doit d’être cultivée, sociable et capable d’aller au-devant des gens. Je dis souvent que la Miss doit être aussi bien à l’aise lors d’une foire agricole que lors d’un cocktail mondain.
 
- Comment les jeunes filles se sont–elles préparées à l’élection ?
Depuis deux mois, elles sont suivies par des coachs d’entretien physique, de maintien, de diction, etc. Sans compter les nombreux shootings photos ou tournages de films pour leur promotion. Et c’est aussi un moyen de bien les préparer pour être à l’aise lors du grand soir.
 
- NC 1ère a diffusé l’élection de Miss Tahiti le 6 juillet dernier. Avez-vous des contacts avec le comité de Miss Tahiti ?
Oui, je suis en contact régulier avec le Directeur artistique de la société Miss Tahiti, qui est en charge de l’organisation de la soirée d’élection. Ce fut une très belle soirée, suivie par beaucoup de monde ! Inutile de préciser que là-bas, c’est un évènement très attendu par la population locale. C’est un fait culturel. Difficile de rivaliser.
 
- Quel travail faites-vous pour rendre ce spectacle plus populaire ?
Nous communiquons énormément depuis bientôt deux ans. Rien que sur notre page Facebook, nous avons à ce jour plus de 12 000 fans ! Nous organisons régulièrement des sorties pour être au plus proche du public calédonien. Cette année, nous avons organisé le Miss NC Tour : quatre jours où nous avons sillonné les routes du Territoire à la rencontre des populations. Nous avons d’ailleurs donné deux représentations (Koné et Poum) qui ont eu un grand succès et qui ont ravi les Calédoniens du Nord ! Tout cela, il faut le préciser, est possible bien évidemment grâce à la générosité de nos sponsors, mais également grâce à l’investissement personnel de la dizaine de bénévoles qui composent le Comité. Je tiens à leur rendre hommage !
 
- Culturellement, la notion de beauté du corps est-elle ancrée en Nouvelle-Calédonie ?
Rien de comparable à nos voisins de Tahiti où il y a véritablement un mythe de la femme polynésienne ! Ici, notre culture est plus « réservée »... Certaines jeunes filles ont encore du mal à s’exposer publiquement et redoutent le défilé en maillot de bain. Mais nous y croyons ! De plus en plus de Calédoniennes issues de toutes ethnies viennent nous voir.
 
- Le comité Miss France insiste sur le besoin d’exemplarité à avoir pour les prétendantes, est-ce compliqué de trouver sur le territoire une Miss irréprochable ?
Non, dès la présélection, toutes se sont engagées à assurer le rôle de Miss et toutes les obligations qui en découlent si elles sont élues. Elles ont également certifié sur l’honneur n’avoir jamais fait de photos à caractère érotique. Après, qu’une photo sorte de derrière les fagots, nous ne sommes jamais à l’abri. Mais je rappelle que nous ne sommes pas des détectives privés. Nous n’y pouvons rien si hélas une jeune fille n’a pas été honnête.