La journée mondiale d'actions envers la santé des femmes

megraoua

Dominique Megraoua, Pilote du programme Diabète chez Agence sanitaire et sociale répond aux questions d'Anne-Claire Lévêque sur cette journée. Un premier constat : "la santé des femmes n'est pas bonne".

Karine Boppdupont
Publié le , mis à jour le

Malgré une service de santé de pointe en Nouvelle-Calédonie, le dépistage des cancers féminins comme le cancer du sein ou le cancer du col de l'utérus n'est pas encore suffisant. L'obésité abdominale, le lit des maladies, concerne à 60% les femmes alors que les hommes sont à 38%.
Du côté de la santé mentale, la situation n'est pas meilleure. Ainsi les femmes déclarent 14% des femmes une dépression sévère contre 4% chez les hommes, de même 14% des femmes ont déjà tentées de se suicider.
Une jeune maman qui n'est pas en bonne santé va mettre au monde un enfant avec des pathologies. Donc il est important de réfléchir à la prévention. Mais ici comme ailleurs ce qui importe c'est l'urgence et la prévention est donc le parent pauvre.