Recettes calédoniennes : Le gâteau manioc

Bon ap' : gâteau manioc

Que cuisinent les Calédoniens ? Tour d'horizon de recettes établies à partir de produits locaux avec une série 100% digitale "Bon Ap'". Lenka va nous préparer sa recette sucrée et gourmande du "gâteau manioc" comme on l'appelle chez nous, un véritable délice !

NC1ere
Publié le , mis à jour le

Le manioc est un tubercule cultivé pour sa racine. Originaire d'Amérique du Sud, beaucoup de peuples en Océanie le cultivent car c'est une ressource alimentaire. On le retrouve en Nouvelle-Calédonie, dans toutes les cultures vivrières, car hormis son côté alimentaire, il aide également à lutter contre les mauvaises herbes. Facile à cultiver et à entretenir, le manioc se replante par bouture, il se développe dans des zones bien ensoleillées, chaudes et humides, et peut également tolérer des périodes de sécherèsse. Lorqu'il est récolté, il faut le consommer rapidement sinon, sa chair s'altère et noircie au bout de 2 à 3 jours s'il est laissé à l'air libre. Epluché, il se conserve très bien au congélateur. Il faut également savoir que ses feuilles sont aussi comestibles. Riche en amidon et très riche en glucide, il est souvent bouilli, on le trouve aussi sous forme de farine, plus connu sous le nom de tapioca, que l'on utilise notamment, pour réaliser la recette du poé.

Pour réaliser son déssert à base de manioc, Lenka va ajouter au manioc râpé, du coco, du sucre et l'eau d'un coco sec.

Les étapes

 

  1. Râper le manioc, la quantité doit être équivalente à celle d'un bol à café
  2. Râper le coco sec pour la même quantité de manioc
  3. Ajouter le coco râpé au manioc et mélanger le tout
  4. Ajouter trois cuillères de sucre en poudre
  5. Ajouter un sachet de sucre vanillé
  6. Ajouter à la préparation, le jus du coco sec
  7. Préparer le caramel ( 1 bol de sucre sans eau)
  8. Tapisser le fond d'un plat avec le caramel
  9. Ajouter par dessus le caramel, la préparation manioc et coco râpé
  10. Mettre au four à 180° durant 20 minutes