L'invité de la Matinale

Du lundi au vendredi à 7h.  

L'invité de la Matinale

Alexis Bouroz, procureur de la République

alexis bouroz

Chaque mois, 80 à 90 condamnations d'auteurs de violences conjugales : un triste record. 10 gardes à vue et 3 auteurs déférés au tribunal, le weekend dernier,  l'alcoolisation en fin de semaine, renforce ce phénomène sociétal.
 

Karine Boppdupont
Publié le

Ce week-end du 23 novembre 2019, une dizaine d'hommes ont été placés en garde à vue pour des violences conjugales, et trois auteurs de violences à l'égard des femmes étaient déférés dimanche au tribunal. «On a de l'ordre de 80 à 90 condamnés par mois et les faits se concentrent pour l'essentiel le week-end, à un moment où l'alcoolisation est la plus importante», rappelait le procureur de la République, Alexis Bouroz, invité de la matinale radio.
 

Son entretien avec Anne-Claire Lévêque :