Des dizaines d’arrestations après des émeutes aux Salomon

Salomon Premier ministre Sogavare
© CC

Une cinquantaine de personnes ont été arrêtées et une dizaine de policiers ainsi que plusieurs civils ont été blessés dans les émeutes mercredi aux Iles Salomon pour protester contre la réélection du Premier ministre Manasseh Sogavare.
 

CM avec AFP Publié le

La plupart des magasins restaient fermés jeudi à Honiara où des commissariats ont été attaqués la veille à coups de pierre, des  barrages routiers incendiés et des véhicules endommagés, a expliqué le commissaire de police Matthew Varley, assurant qu'il s'attendait à un retour au calme.
"Nos policiers étaient aux prises avec une foule très mobile, qui courait", a-t-il déclaré à la presse, précisant qu'une dizaine de policiers et plusieurs civils avaient été blessés.
Plus de 50 personnes ont été arrêtées pour "participation à des émeutes, jets de pierre ou autres actes criminels", a-t-il poursuivi. Les manifestants s'en sont pris à des commerces dans le quartier de Chinatown et ont "sérieusement" endommagé un hôtel casino. La police anti-émeutes a utilisé des gaz lacrymogènes.

 

Réélection controversée pour un quatrième mandat

Après des élections générales début avril qui n'ont pas dégagé de majorité claire, Manasseh Sogavare a été élu Premier ministre pour son quatrième mandat après avoir reçu l'appui de 34 des 50 membres du Parlement lors d'un vote boycotté par l'opposition.
Il s'agissait des premières élections dans l'archipel depuis le départ en 2017 d'une force régionale de maintien de la paix menée par l'Australie, intervenue après les violences d'avril 2006. Des dizaines de commerces avaient alors été saccagés et incendiés par des habitants protestant contre la désignation comme chef de gouvernement de Snyder Rini, qui avait dû démissionner.
Salomon. Honiara. Parlement
© CC/Phenss | Le parlement à Honiara
 

Le dossier des relations avec Taïwan

Le dernier mandat de M. Sogavare a pris fin de manière abrupte en 2017 après le refus du Parlement de lui accorder la confiance suite à des accusations non confirmées de dons du géant chinois des télécommunications Huwaei.
Alors que la Chine investit massivement dans le Pacifique, les Iles Salomon sont l'un des derniers alliés diplomatiques de Taiwan. Durant la campagne électorale, plusieurs hommes politiques avaient indiqué qu'ils réviseraient les relations diplomatiques avec Taïwan s'ils étaient élus. Taïwan qui se réjouit de la réélection de Manasseh Sogavare.
Honiara. Salomon
© CC/Jenny Scott | Honiara, la capitale


L’un des pays les plus pauvres du monde

Les Iles Salomon comptent parmi les pays les plus pauvres du monde et seulement près de la moitié des quelque 500.000 habitants ont accès à l'électricité. Le pays dépend étroitement de l'aide étrangère.
Indépendantes de la Grande-Bretagne depuis 1978, les Salomon sont régulièrement en proie à des tensions ethniques et des violences politiques.
 

L'actu en vidéo

Rugby : séance entraînement avant le Classic