Délinquance routière : 32 dossiers présentés ce mercredi devant le tribunal…

Photo accident VDE trois véhicules Mont-Dore Nouméa (12 mai 2017)
© Gaël Detcheverry/NC1ère | 41 personnes sont décédées sur les routes du pays depuis le début de l'année.

Une audience malheureusement banale en Nouvelle-Calédonie. Au menu des infractions : blessures involontaires, conduite dans un état alcoolique en récidive, refus d’obtempérer,  et encore très souvent conduite sans permis…

S.R Publié le , mis à jour le

Plongée dans l’univers des chauffards. Ce mercredi matin, le tribunal correctionnel de Nouméa se concentre sur 32 délits routiers. Blessures involontaires, conduite dans un état alcoolique en récidive, refus d’obtempérer, et encore très souvent conduite sans permis…

L’absence de permis est l’un des facteurs de l’accidentologie en Nouvelle-Calédonie

Si 17 auto-écoles sont partenaires de la DITTT à Nouméa et dans le Grand Nouméa, elles ne sont que trois conventionnées en province Nord. Une province où se sont produits 11 des 32 accidents mortels cette année. Originaire de la tribu de Tendo à Hienghène, Alice aimerait passer son permis. Mais la jeune femme est confrontée à plusieurs obstacles sur la côte Est.

Et le cas d’Alice est loin d’être isolé. Cette difficulté pour accéder à une auto-école peut même parfois entrainer des comportements d’évitement, en clair la conduite sans permis.

L’association Prévention Routière Nouvelle-Calédonie, de son côté, estime qu’un effort sur la formation des moniteurs d’auto-école est impératif. Il n’existe plus de titre territorial depuis 2010. Écoutez Manuel Cellard, le 1er vice-président de l’association. Il est aussi  gérant d’une auto-école 

41 personnes sont décédées sur les routes du pays depuis le début de l'année.