Croix-du-Sud a rengainé

Fin de l'exercice Croix-du-Sud 2018, Koumac
© NC la 1ère

Pour cause d’exercice Croix-du Sud, qui s’est terminé vendredi, le Nord de la Nouvelle-Calédonie est devenu un terrain de grandes manœuvres pour plus de 1800 militaires affectés dans onze nations de la région.

Gilbert Assawa et David Sigal, avec F.T. Publié le , mis à jour le

Le petit aérodrome de Koumac a été transformé en base aérienne militaire… provisoirement. Le temps de jouer son rôle dans une opération fictive de secours à la population après un tsunami. C’était à l’occasion de Croix-du-Sud 2018.

Fin de l'exercice Croix-du-Sud 2018, Koumac
© NC la 1ère

Des tests grandeur nature

Le vaste exercice interarmées organisé tous les ans en Calédonie s’est refermé vendredi. Cette fois, le Nord a été le terrain d’une grande partie de ces manœuvres qui permettent de tester chaque échelon de soutien en grandeur nature, de mettre en pratique la polyvalence des forces armées en Calédonie et de bien se coordonner… même en anglais!
Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal. Avec en interview le capitaine Romain, pilote dans l'escadron de transport outre-mer 52, puis le lieutenant-colonel Lanic, chef de corps du Rimap-NC.
EXERCICE CROIX DU SUD