Le confinement, ça veut dire quoi ?

coronavirus Confinement
© NCla1ère

Le gouvernement a annoncé le confinement général strict de la population calédonienne à compter de ce lundi 23 mars à minuit. Quelles sont les mesures exactes de ce confinement ? 

Jeannette Peteisi et Natacha Cognard (CM) Publié le

Le lundi 23 mars à 23 h 59, les Calédoniens seront confinés chez eux et ne pourront plus quitter leur domicile et ne pourront plus se déplacer. L’état de confinement décidé par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie sera effectif sur l’ensemble du territoire, et ce, pour une période minimum de 15 jours.
 

Ce qui est interdit

En plus des mesures déjà en place auparavant, les regroupements de personnes sont interdits, y compris les réunions familiales et amicales, les rassemblements coutumiers et religieux. L’interdiction concerne aussi les activités ludiques comme les bingos privés, la chasse, la pêche, les sorties en mer ou à la plage.
Exceptés les commerces alimentaires, d’hygiène et de santé, et les stations-service tous les autres commerces seront dorénavant fermés. 
Le télétravail ou le travail à domicile devra être privilégié. Exception pour les personnes travaillant dans les mines, dans l’agriculture et les services vitaux.  
 

Quand pouvez-vous sortir ? 

Dans certains cas exceptionnels, ce confinement pourra être levé, notamment quand le télétravail n’est pas possible et que le salarié est obligé de se déplacer de son domicile à son lieu de travail. 
Les sorties sont également autorisées :
  • Lorsque les personnes doivent acheter leurs produits de première nécessité dans les commerces de proximité
  • Quand les Calédoniens doivent effectuer leur exercice physique de manière individuelle, autour de leur domicile, et sans aucun rassemblement 
  • Et lorsque les personnes doivent consulter un professionnel de santé ou qu’elles doivent se déplacer pour un motif familial dûment justifié.
 

Des justificatifs

Pour se déplacer, les Calédoniens devront fournir des justificatifs professionnels ou des attestations de déplacement dérogatoire. 
Il est rappelé à la population de respecter ces règles de confinement. Des contrôles de la gendarmerie et de la police nationale seront effectués régulièrement.
Si les consignes ne sont pas respectées, des mesures radicales seront appliquées comme  l’installation d’un couvre-feu.