Cinq ans de prison pour avoir violemment battu sa compagne et sa maîtresse

Tribunal Justice
© NCla1ere/Martine Nollet

Un homme de 28 ans a été condamné ce matin à 5 ans de prison ferme pour violences conjugales. Le tribunal correctionnel lui reproche d’avoir battu violemment sa compagne et sa maîtresse il y a un peu plus de deux mois. Des violences dont il était devenu coutumier depuis plusieurs années. 

Coralie Cochin (CM) Publié le , mis à jour le

Les faits remontent au 31 janvier 2019 et ils sont d’une extrême violence. Ce jour-là, à Nouméa, ce père de famille s’acharne à coups de poing sur sa compagne qui le supplie d’arrêter puis finit par perdre connaissance.
 

Plusieurs heures avant d’être secourue

La jeune femme agonise plusieurs heures au sol avant d’être conduite au Médipôle. 
Hospitalisée en soins intensifs pendant une semaine, elle souffre de multiples fractures. Son foie a été sectionné et l’un de ses poumons perforé. Bilan : 30 jours d’interruption temporaire de travail. 
Mais le prévenu ne s’arrête pas là. Le lendemain, c’est sa maîtresse qu’il frappe au visage. 
 

Déjà condamné en 2017

Ce chauffeur polyvalent, décrit comme un bon élément par son employeur, n’en est pas à son coup d’essai. 
Il a déjà été condamné pour des faits similaires commis en 2017. 
Le 31 janvier, sa compagne a été « a été battue comme plâtre et a failli mourir » a observé le procureur Richard Dutot, qui a requis 5 ans de prison à son encontre, dont un an avec sursis.
 

« Un schéma familial »

Son avocate Me Dumons a évoqué une enfance difficile, où la violence conjugale est devenue, « un schéma familial » qu’il n’a fait que reproduire. 
Des arguments qui n’ont pas convaincu le tribunal. Celui-ci a été plus loin encore que les réquisitions du procureur et a condamné le prévenu à cinq ans de prison ferme.