Ces condamnés qui purgent leur peine dans la nature

Arrachage d'herbe envahissante à la rivière Bleue
© NC 1ère | Jeudi 25 janvier, au parc de la rivière Bleue.

Le travail d'intérêt général représente une des alternatives à la prison pour des petits délits. C'est le juge d'application des peines qui le définit. Exemple en province Sud de la Calédonie, au parc de la rivière Bleue.

Karine Arroyo et Christian Favennec, avec F.T. Publié le , mis à jour le

Arrachage d'Andropogon à la rivière Bleue. Pour débarrasser le parc provincial de cette herbacée envahissante, les agents forestiers côtoient les jobs d'été et les «tigistes» condamnés à une peine d'intérêt général. C'est également au golf de Tina ou au parc forestier que ceux-ci pourraient effectuer une telle activité réparatrice en faveur de la société. Le TIG, alternative à l'enfermement entre quatre murs de prison, sous réserve de remplir certaines conditions.
Le reportage de Karine Arroyo et Christian Favennec.


L'actu en vidéo

Rugby : séance entraînement avant le Classic