Calédonie Ensemble : toujours pas de têtes de listes pour le Sud et le Nord

Congrès Calédonie Ensemble avril 2019
© Coralie Cochin

Calédonie ensemble tenait son 15ème congrès ce samedi au Kuendu Beach. A trois semaines des provinciales, le parti n’a toujours pas dévoilé ses têtes de listes dans le Nord et le Sud. Mais il a présenté ses nouveaux candidats et créé la surprise en invitant une figure du monde syndical.  

Coralie Cochin (CM) Publié le , mis à jour le

L’ invité surprise, c’est Didier Guénant-Jeanson, l’ancien homme fort de l’Usoenc. Pas de candidature spontanée sur les listes de Calédonie Ensemble, ni même d’adhésion au parti, assure l’ex-leader syndical. Mais la volonté de poursuivre le dialogue initié par Jean-Marie Tjibaou et Jacques Lafleur, il y a 31 ans. 
Didier Guénant-Jeanson 


 

Jean Eric Naxue pour les Iles

Augmentation des bas salaires, création d’une peine de réparation citoyenne pour les parents d’enfants délinquants, le parti a cité quelques-unes de ses mesures phares. 
Mais pas d’annonce de têtes de listes pour le moment, à l’exception de Jean-Eric Naxue, qui tirera la liste aux Loyauté. 

 

Miser sur des candidats confirmés

Sur le renouvellement de la classe politique, auquel aspirent beaucoup de Calédoniens, il faudra attendre un peu.  
C’est ce qu’a laissé entendre Nicolas Metzdorf dans son discours, en rappelant le caractère « historique » de cette mandature, » la dernière de l’Accord de Nouméa », et le besoin d’envoyer au front des candidats « avec une histoire politique » face aux poids lourds du camp indépendantiste. 
Une stratégie que comprend Emmanuelle Khac, l’un des nouveaux visages de Calédonie Ensemble. 

 

« Un référendum d’avenir partagé »

Sans dire s’il mènerait la liste du Sud, Philippe Gomès s’est présenté hier comme l’homme du dialogue pour la sortie de l’Accord de Nouméa. 
Opposé à une deuxième et une troisième consultations binaires, le leader de Caledonie Ensemble mise plutôt sur un « référendum d’avenir partagé », où les Calédoniens se prononceraient sur un projet aux dimensions sociales, économiques et culturelles. 
Ecoutez ces réactions de militants recueillies par Coralie Cochin 
Le reportage d'Olivier Jonemann et Carawiane Carawiane