Budget 2018 : les collectivités vont devoir se serrer la ceinture

DOB débat d'orientations budgétaires au Congrès (15 décembre 2017)
© NC 1ère | Pendant l'examen des orientations budgétaires.

Un budget en équilibre précaire avec un maintien de l’investissement et la poursuite des économies de fonctionnement a été adopté mardi soir par les élus du Congrès à la majorité. 

Jeannette Peteisi (S.R) Publié le , mis à jour le

Maîtriser les dépenses de fonctionnement pour dégager un maximum d’autofinancement et soutenir l’économie calédonienne via l’investissement, ce sera l’objectif de ce budget primitif 2018. Une enveloppe de 9 milliards de francs a été maintenue à cet effet. Écoutez Philippe Germain, le président du gouvernement.

Un budget que le groupe Les républicains Calédoniens a refusé de suivre. Écoutez Phillippe Blaise, membre des Républicains Calédoniens.
Chez une partie des indépendantistes, on a préféré l’abstention pour rappeler des ententes oubliées. Écoutez Roch Wamytan, président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes.
Du côté de l’UNI-Palika, en matière de budget on suit la même ligne de conduite depuis des années. Écoutez Ithupane Tieoué, membre du groupe UNI-Palika
Un budget 2018 qui pose plusieurs contraintes, il est en effet demandé aux établissements de faire beaucoup d’efforts. La baisse des subventions est estimé à 500 millions de francs. Le gouvernement a également réduit de 10 milliards ses dépenses de fonctionnement et l'an prochain l'exécutif devra essayer de limiter au maximum l’effet millefeuille.

A noter, que la réaction de la plateforme loyaliste est attendue dans la journée...