Boulouparis : conflit coutumier à la tribu de Ouinané

Nadine Goapana
Publié le , mis à jour le

A Tomo la situation près de la tribu de Ouinané est sous haute tension.
Deux barrages ont été érigés ce jeudi matin sur la route et à l’entrée de la tribu.
A l’origine de ces barrages : un conflit coutumier qui couve depuis plusieurs mois.
La tribu de Ouinané-Nétéa se situe près de la station Ballande, au nord de Tomo et à 12 km au sud-est de l’agglomération de Boulouparis.
Ce jeudi midi, une délégation de réprésentants de l’Etat et du sénat coutumier, escortée par les gendarmes de Boulouparis, s'est rendue sur place pour tenter une médiation  
Jules Maloko secretaire général du Haut Commissariat a été mandaté comme médiateur dans ce conflit qui concerne plusieurs familles de la tribu de Ouinané.
Le conflit serait en cours de règlement et des réunions sont prévues ce vendredi à Nouméa au Sénat coutumier. Selon la gendarmerie, les barrages ont été levés ce jeudi vers 17H.