Blocage levé à Magenta, mais tout n'est pas réglé

blocage magenta BTP
© Philippe Bernut | La circulation a été fortement perturbée ce lundi matin en raison du blocage.

Le groupement du Pacifique Sud bloquait les ronds-points du foyer wallisien et de Green Valley ce lundi matin pour dénoncer un monopole des appels d’offres. Selon ces entrepreneurs du BTP, les chantiers reviennent toujours quasi systématiquement aux mêmes multinationales.

SR Publié le , mis à jour le

Ce lundi matin, les automobilistes de Nouméa ont du prendre leur mal en patience. Dans le secteur de Magenta, les deux ronds-points du foyer wallisien et de Green Valley ont été bloqués par des camions appartenant aux entrepreneurs du groupement du pacifique sud, qui regroupe une trentaine de petites entreprise du BTP. Le groupement entendait ainsi dénoncer « le monopole » des grandes entreprises sur les appels d’offres des marchés publics. En cause notamment, un appel d’offre de l’Aviation Civile concernant un chantier dans le quartier de Green Valley. Un chantier qui a été attribué à des grandes entreprises locales au détriment des petites structures.

Ecoutez Noël Bernalo, l’un des responsables du groupement


Blocage levé 

Ce n'est que vers midi que le groupement du pacifique sud a levé le blocage après avoir obtenu un rendez-vous avec le Secrétaire général du gouvernement, ce mardi à 14 heures. Selon ces entrepreneurs, une centaine d'emplois seraient menacés. Après avoir libéré l'accès, les plaignants se sont installés devant l'aviation civile en attendant la rencontre au gouvernement. 
blocage magenta
© Philippe Bernut