Les batteries vertes à l’horizon du nickel calédonien

NICKEL
© Alain Jeannin | Cathodes de nickel pur destinées au marché des batteries des véhicules électriques

Malgré la concurrence mondiale et la nécessité de baisser ses coûts de production, l’industrie calédonienne du nickel marche sur ses deux jambes. Leader mondial pour les alliages destinés à l’inox, elle va répondre à la prochaine demande pour les batteries des véhicules électriques.
 

Alain Jeannin
Publié le , mis à jour le

Pour les matières premières, le printemps ne commençait pas le 21 mars. Il a commencé un jour plus tard avec le Sommet mondial sur les produits de base du quotidien britannique Financial Times, au palais Beau-Rivage, au bord du lac Léman à Lausanne. Pendant deux jours, la foule de l'hôtel n'était pas composée de touristes, mais des leaders du marché des six grands métaux non-ferreux : cuivre, étain, plomb, zinc, aluminium et nickel. Lors de la 8e édition du sommet, les participants au forum FT ont souligné l'influence grandissante de la transition énergétique sur le secteur des matières premières  a précisé le consultant Lambert Commodities. 
 

Shanghai

Pour le nickel, une première réponse est intervenue lors de la conférence suivante, celle de Fastmarkets Battery Materials, qui s’est tenue à Shanghai ce 12 avril. Les analystes et dirigeants présents ont avancé l’idée que le prix du nickel devrait progresser au cours des trois prochaines années, car une demande accrue du secteur des batteries automobiles pourrait réduire les stocks à des niveaux jamais vus depuis 2006-07. "Certains analystes ont prévu un cours du nickel entre 15 et 20 000 dollars par tonne dans les trois prochaines années, bien que le niveau de la production de fonte au nickel indonésienne soit la grande inconnue du marché" a souligné Alastair Munro, de Marex Spectron le premier négociant en nickel à la City de Londres.

Les usines capables de répondre à la demande des véhicules électriques n’étant pas nombreuses, on comprend l’intérêt pour le brésilien Vale d'aller de l'avant en Nouvelle-Calédonie. Le géant des matières premières va effacer une dette de 250 millions de dollars des actionnaires calédoniens de l’usine de nickel du Sud (VNC), une usine qui produit aussi du cobalt.

"Vale et les représentants des Provinces calédoniennes (SPMSC) ont travaillé dur pour conclure les termes du pacte d'actionnaires, qui sera soumis à l'approbation de notre conseil d'administration dans les prochaines semaines."

Cory McPhee, directeur de la Communication de Vale nickel à Toronto


Prix

Un sentiment favorable à l'égard de la négociation commerciale américano-chinoise et aux mesures de relance supplémentaires en faveur de l’industrie annoncées par le gouvernement chinois a soutenu, cette semaine, les prix des métaux et du nickel. Dans l'immédiat, la bonne tenue des cours du métal produit, notamment, en Nouvelle-Calédonie est liée à la progression des prix du minerai de fer qui se dirige vers de nouveaux sommets en raison de la demande du secteur de la construction en Chine.
  

Batteries

Dans son analyse hebdomadaire, le Metal Bulletin de Londres (Fastmarkets) a estimé que la  hausse des prix du métal serait soutenue au cours du deuxième trimestre, "car le marché devrait rester déficitaire". Le déficit pour le deuxième trimestre est estimé à 23.000 tonnes, après un déficit de 35.000 tonnes au premier trimestre 2019. La consommation mondiale de nickel au deuxième trimestre devrait augmenter de 5,3 %. "L’approvisionnement futur en nickel et en cobalt est un gros problème pour tout le monde et notamment en produits de haute qualité, comme ceux de la Nouvelle-Calédonie" a déclaré Coco Liu directrice des achats pour les batteries de BYD, fabricant chinois de voitures électriques.
 

Inox

La consommation de nickel en Chine devrait aussi augmenter de 3,6 % au deuxième trimestre 2019 avec une demande en hausse pour la production d'acier inoxydable précise le Metal Bulletin (Fastmarkets) de Londres. En particulier, la croissance de la série des aciers inoxydables austénitiques de la série 300 (8 à 10 % de nickel) devrait rester soutenue, car elle dégage toujours une marge bénéficiaire importante.
 

Londres

Le prix du nickel à trois mois au London Metal Exchange (LME) avait atteint 13.660 dollars par tonne le 6 mars, son plus haut niveau en sept mois. Cette semaine, le métal s’est négocié entre 12.880 et 13.200 dollars par tonne. En Chine, le Bureau national des statistiques a annoncé vendredi un renforcement de l’excédent commercial du pays le mois dernier, après un mois de février affecté par les fêtes du nouvel an lunaire. Les exportations ont ainsi rebondi de 14,2% sur un an.

A la Bourse des métaux de Londres (LME), la tonne de nickel pour livraison dans trois mois s'échangeait à 13.012 dollars (5,90 $/Ib) vendredi à 15H30 GMT. Le prix du métal est en baisse de 0,31 % sur la semaine.