L’auteur de l’attaque à la voiture-bélier à Melbourne en janvier 2017 reconnu coupable

melbourne
© Luke Costin/AP/SIPA | Une voiture a foncé sur la foule à Melbourne, faisant 6 morts et 27 blessés.

En fonçant dans la foule, l’homme avait tué six personnes et blessés 27 autres. Il est reconnu coupable de meurtres. Sa peine sera évoquée fin janvier. 

Caroline Moureaux avec AFP Publié le , mis à jour le

C’était le 20 janvier 2017. Une voiture folle fonçait délibérément dans la foule dans le centre-ville de Melbourne.
Une attaque qui avait fait six morts, dont un bébé de trois mois dans sa poussette, une fillette de dix ans et un étudiant japonais de 25 ans. On dénombrait également 27 blessés.
Le tribunal de Melbourne a reconnu le conducteur, James Gargasoulas, 28 ans, coupable de meurtres ce mardi.
 

Des excuses et des "prémonitions"

Durant l'audience, l'accusé qui plaidait non-coupable, s’est excusé du "fond du coeur" pour ses agissements. "Mais rien ne sera réglé si je dis pardon. Une longue sentence ne règlera pas non plus ce que j'ai fait."
Il n'a pas nié son rôle dans le carnage mais a expliqué avoir agi sous l'impulsion de "prémonitions".
Il n'a pas argué d'éventuels problèmes mentaux pour sa défense, le juge évoquant la prise de drogue au moment des faits.
Une audience a été fixée au 29 janvier pour commencer à évoquer la peine.
 

D'autres attaques à Melbourne

Une personne avait été tuée et une dizaine d'autres avaient été blessées en décembre 2017 toujours à Melbourne par une autre attaque à la voiture bélier.
La ville a également été le théâtre vendredi d'une attaque au couteau qualifiée de terroriste par les enquêteurs et revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique. Un restaurateur a été tué tandis que l'auteur a été abattu par la police.