Australie : les Aborigènes n'étaient pas des chasseurs-cueilleurs, affirme l'auteur Bruce Pascoe

Australie Bruce Pascoe
© State Library NSW | L'auteur australien Bruce Pascoe.

L'écrivain vient de recevoir le prix du livre de l'année de Nouvelle-Galles-du-Sud pour Dark Emu, un récit qui bat en brèche l'idée selon laquelle les peuples aborigènes étaient des chasseurs-cueilleurs. Pour lui, il s'agit d'un malentendu relayé par les colons britanniques.

Elodie Largenton/ABC Radio Australia (CM) Publié le

Les sociétés aborigènes étaient-elles agricoles ? C'est la question à laquelle tente de répondre Bruce Pascoe dans Dark Emu. Auteur, chercheur en linguistique, il a analysé les journaux tenus par les premiers explorateurs à s'être rendus en Australie et il en déduit que les peuples aborigènes cultivaient de vastes étendues de terre et qu'un système démocratique garantissait la paix dans l'ensemble du territoire. Bruce Pascoe :
 
« Dark Emu parle du fait que les peuples aborigènes ont été les premiers au monde à faire du pain, 15 000 ans avant les Égyptiens. On devrait en être fier et arrêter de parler de Vegemite (pâte à tartiner, NDLR) et de Donald Bradman (joueur de cricket, NDLR). »
 
Selon lui, ces réussites aborigènes ont été volontairement passées sous silence par les Anglais :
 
« Il y a eu en quelque sorte une lecture sélective de l'Histoire, ce qui ne servait pas la réputation britannique a été mis de côté - à savoir envahir une terre déjà occupée et bien entretenue. Ils ont cherché à dire que les Aborigènes n'avaient pas utilisé la terre et, dans un premier temps, qu'ils n'étaient même pas là. »
 
C'est le principe de Terra nullius, un territoire sans maître, qui a été invoqué pour justifier la colonisation.

Pour Bruce Pascoe, qui est de descendance Boonwurrung, notamment, il est temps de célébrer cette longue histoire :

Dark Emu

 

« Tout le monde peut apprécier ces découvertes. Il ne s'agit pas dire qu'il y les 'gentils noirs et les méchants blancs', il s'agit de comprendre la véritable histoire du pays. Et c'est fascinant. »
 
Outre le prestigieux prix du livre de l'année de Nouvelle-Galles-du-Sud, Bruce Pascoe vient de se voir décerner le premier prix littéraire aborigène. Une récompense qu'il partage avec Ellen Van Neerven.