Assises: un double meurtre et trois tentatives de meurtres commis à Houailou

Assises : double meurtre et tentatives de meurtre à Houailou (tribu Thu)
© Martine Nollet

A partir d’aujourd’hui et sur 3 jours, est jugé au tribunal, un homme de 35 ans accusé d'un double meurtre et de trois tentatives de meurtre. Des faits qui se sont déroulés à la tribu de Thu à Houaïlou en septembre 2016 sur fond de conflit foncier entre deux clans.

Brigitte Whaap et Martine Nollet (N.G) Publié le , mis à jour le

Les deux meurtres ont eu lieu en septembre 2016. Les tensions entre les clans Bati et Kabeu sont apparues un an plus tôt. Début 2015, lors de travaux de réfection de la route qui traverse la tribu de Thu, une déviation est mise en place. C’est alors que des divergences sur le foncier apparaissent. Une bagarre éclate entre les Bati et les Kabeu, au cours de laquelle l’accusé sera blessé.
De vives tensions au sein de la tribu
Le 23 septembre 2016, le clan Kabeu reproche au clan Bati d’avoir déversé des viscères pour les nuire. Il bloque alors la route. Il s'ensuit une deuxième altercation à l'issue de laquelle des membres du clan Bati sont blessés. C’est à ce moment que l'accusé va chercher son fusil. Lorsqu’il voit l’autre clan s’en prendre à son père, il fait feu et tue deux personnes du clan Kabeu et en blesse 3 autres.
Premier jour aux assises
Lors de ce premier jour d’audience, plusieurs témoins ont été entendus sur la personnalité de l’accusé. Dans le box, l'homme de 35 ans est décrit comme quelqu’un de timide et de calme. Une personne à la scolarité normale qui a eu un CAP et qui a travaillé à la mine. Il est ensuite devenu chauffeur de bus. Il déclare avoir eu une enfance heureuse.  Aîné d'une fratrie de 3 frères et de 3 sœurs, il dit avoir un grand respect pour son père et la coutume. 

Depuis les faits, plusieurs réunions ont eu lieu pour essayer d’apaiser la situation, sans succès. Les débats se poursuivront encore pendant deux jours pour essayer de comprendre le déroulé des faits. L’accusé risque jusqu’à 30 ans de prison.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête