L'actu en bref du samedi 4 février 2017

Actu en bref
© NC 1ère

L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec les suites de la manifestation des Mont-Doriens hier devant le Haut-Commissariat, une aide-soignante condamnée pour escroquerie et des habitants de Koutio mobilisés contre un projet de résidence pour personnes âgées.

Angélique Souche (CM) Publié le , mis à jour le

St Louis : pas de libre circulation la nuit avant lundi

 La circulation restera fermée sur la RP1 la nuit, au moins jusqu’à lundi.
C’est ce qui ressort des réunions qui se sont tenues hier. Un couvre-feu et des conséquences dénoncées par l’association Citoyen Mondorien. 1000 personnes selon la police, 2000 selon les organisateurs, ont manifesté hier pour interpeler l’Etat.
Des habitants reçus par le Haut-Commissaire. Thierry Lataste qui  leur a répondu que «  leur exaspération était légitime, et qu’il défendrait la libre circulation. Mais ce rétablissement de la liberté de circulation ne se fera que dans les règles de l’Etat de droit. »
L’Etat est présent tous les jours sur le terrain. Durant ces trois derniers mois, plus de soixante opérations ont été menées au sein même de la tribu avec un minimum de 40 gendarmes engagés à chacune de ces opérations.
Des enquêtes ont lieu. Elles sont menées par un groupe dédié de 7 enquêteurs, qui travaillent à plein temps, uniquement sur ces affaires. 47 personnes ont été placées en garde à vue, 11 ont été incarcérées, 10 sont sous contrôle judiciaire. 12 autres personnes sont en attente de mise en examen. Au total, sur les 47 gardés à vue, 33 ont été impliqués.
 

Prison ferme pour l’aide-soignante qui volait les malades

Pendant trois ans, de 2013 à 2016, une aide soignante, employée de la clinique de la Baie des citrons s’est enrichi sur le dos de ses malades.
Elle leur a dérobé plus d’un million et demi de francs. Une escroquerie à la carte bancaire jugée hier. Elle a écopé de 6 mois de prison ferme.
 
 

Manifestation à Dumbéa

L’association ARKSECAL appelle à la mobilisation des propriétaires de Koutio SECAL, ce samedi 4 février au parc de la piscine, afin de préserver son cadre de vie.
L’association se bat depuis 2015 contre le projet de construction de logements sociaux pour personnes âgées dans leur quartier.