Aviation civile : un protocole de fin de conflit signé

protocole aviation civile
© Bernard Lassauce NC 1ere

Le préavis de grève qui menaçait le ciel calédonien s'est envolé. Les discussions menées sous l'égide de l'état avec le gouvernement, l'intersyndicale et la direction de l'aviation civile ont abouti à un consensus. Le trafic aérien devrait retrouver un peu de sérénité pour les mois à venir.

Bernard Lassauce (SR) Publié le , mis à jour le

Le protocole d’accord signé ce mardi à 12h30, au Haut-commissariat, entre l’Etat, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, l'intersyndicale Cogetra/Fédération des fonctionnaires et la compagnie Air Calédonie, incite à l’optimisme. L’état et le gouvernement devrait enfin jouer la même partition. Mais surtout cet accord semble mettre un terme au conflit interne au sein de l’aviation civile.

Une mission d’inspection et d’audit de la direction de l’aviation civile va être mise en place. Elle devrait souligner les disfonctionnements à l’origine des conflits à répétition.
Pour la compagnie Air Calédonie, cet accord est un véritable soulagement. Samuel Hnepeune, le président général d’Aircal, convoquera prochainement un conseil d'administration afin d'aborder notamment les conséquences financières pour la société de la limitation des programmes des vols.

Les signataires doivent se retrouver fin avril pour établir un bilan de l’avancement  de ce protocole d’accord et en tirer les conclusions.