A la rivière de la Dumbéa, la pollution gagne du terrain

rivière de la dumbéa
© WWF

La rivière de la Dumbéa, très fréquentée par les Calédoniens, est victime de dégradations et de pollution de la part de ses visiteurs. Les jeunes de la commune, les associations environnementales et le maire de Dumbéa tirent la sonnette d’alarme.

Sheima Riahi
Publié le , mis à jour le

Comme chaque année durant la période estivale, les Calédoniens profitent de la rivière de la Dumbéa. Un lieu très fréquenté pour son cadre verdoyant, ses sentiers pédestres et son fameux « trou des nurses ». Mais ce site exceptionnel est de plus en plus menacé : la pollution gagne du terrain. Papiers gras, canettes vides, restes de pique-nique, et même des décharges sauvages abîment un site à la biodiversité unique au monde: rien que dans cette rivière, 28 espèces de poissons d’eau douce, dont plusieurs espèces endémiques.

Afin de préserver cet environnement exceptionnel, les jeunes de la commune, les associations environnementales (dont WWF, Mocamana ou encore "Dumbéa Rivière Vivante") et le maire de Dumbéa, Georges Naturel, tirent la sonnette d’alarme. Préoccupés par la multiplication des actes d'incivilité, ils multiplient les actions de sensibilisation auprès du grand public. 

Écoutez le reportage de Jean-Paul Treuil pour NC 1ère

Pollution rivière Dumbéa