Philippe Germain: "la polémique autour du dégrèvement de la SMSP est inutile"

Philippe Germain
© NC1ère | Philippe Germain, président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie

Le président du gouvernement Philippe Germain a réagi jeudi matin à la polémique concernant le dégrèvement accordé par l'exécutif à la SMSP. Polémique qu'il qualifie "d'inutile", estimant que le dégrèvement est conforme aux préconisations des services fiscaux.

Elif Kayi (avec Isabelle Peltier) Publié le , mis à jour le

Jeudi matin, lors d'une conférence de presse, le président du gouvernement Philippe Germain a dénoncé la polémique autour du dégrèvement accordé à la SMSP.
 
"C'est une polémique totalement inutile", déclare Philippe Germain. "C'est le gouvernement de Cynthia Ligeard qui a accepté que ce redressement soit révisé par les services fiscaux". 
 
Le dégrèvement avait été approuvé mardi dernier par le gouvernement, mais sans les voix des membres de l'Union pour la Calédonie dans la France (UCF) et des Républicains, qui ont dénoncé un "cadeau fiscal" en faveur de l’industriel.
 
Le redressement de 4,9 milliards du groupe minier avait été prononcé en novembre 2014, sur les revenus 2008 et 2009. Selon Philippe Germain, le dégrèvement accordé est conforme aux préconisations de la Direction des services fiscaux après examen du dossier de l’industriel au premier trimestre 2015. 
 
Le manque à gagner de 2,9 milliards oblige le gouvernement à réviser le budget 2016. Le dégrèvement sera ainsi présenté au Congrès au moment de l’examen du budget.
 
"Qu'est-ce qui s'est passé de plus aujourd'hui ?", poursuit le président du gouvernement. "On propose une délibération au Congrès pour corriger l'inscription budgétaire de 4,9 milliards et la ramener à deux milliards". 
 
"On est en train de redresser la situation économique du pays", poursuit le président du gouvernement. "On s'emploie à redresser les comptes publics et les comptes sociaux de la Nouvelle-Calédonie, à rétablir la confiance". 
 
Retrouvez l'entretien avec Philippe Germain, des images d'Olivier Jonemann et Nicolas Fasquel pour NC1ère : 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête