Exercice de simulation à la SLN dans la nuit de jeudi

SLN
© NC1ère | Usine de la SLN

Pendant la nuit de ce jeudi, les sirènes de la SLN retentiront. La Sécurité Civile de Nouvelle-Calédonie rappelle qu'il s'agira uniquement d'un exercice de simulation, et qu'il ne nécessite aucune action de la population. 

Elif Kayi
Publié le

Si vous vous réveillez au cours de la nuit de jeudi à vendredi au son de la sirène de la SLN, vous pourrez vous rendormir sur vos deux oreilles. Certes, un tel réveil peut être désagréable et qui plus est inquiétant, mais il s'agira en réalité uniquement d'un exercice de simulation.  
 
"On appliquera entre 22h30 et 1h du matin le scénario le plus majorant qui est un incendie sur un réservoir hydrocarbures de la SLN et qui nécessitera une montée en puissance du dispositif de secours", explique Eric Backes, Directeur de la Sécurité civile et gestion des risques en Nouvelle-Calédonie. 
 
Dans un premier temps, le dispositif de sécurité interne à la SLN sera sollicité au cours de cet exercice. Puis, dans un deuxième temps, les moyens publics seront mobilisés, avec les pompiers de la commune, les forces de l'ordre et la sécurité civile. 
 
"Même si la sirène sonne, aucune action n'est requise. Il faut que les personnes restent chez elles et continuent à vaquer à leurs occupations", conclut Eric Backes. 
 
La population est donc invitée à rester tranquillement chez elle, afin de ne pas gêner non plus le déroulement de l'exercice de simulation.   
 
Ecoutez les propos d'Eric Backes au micro d'Angélique Souche pour NC1ère La Radio : 

ITW Backes 031215