La Nouvelle-Calédonie se mobilise pour le climat

climat mobilisation
© NC 1ère | Les Calédoniens se sont retrouvés hier à l'Anse-Vata à l'appel d'associations écologistes

La conférence sur le climat, la COP 21, s’est ouverte aujourd’hui à Paris. Partout dans le monde, des milliers de personnes ont manifesté pour réclamer des mesures fortes contre le réchauffement. Les Calédoniens se sont retrouvés à l'appel d'associations écologistes.

Sheima Riahi
Publié le , mis à jour le

Le climat est au centre des préoccupations. A Paris ce lundi, se déroulent les premières négociations de la COP 21, la conférence internationale sur le climat. Les échanges vont durer jusqu’au 11 décembre. Et 17 représentants ultramarins participent à ce rendez-vous. Une vingtaine d’évènement autour des Outre mers sont prévus. Mais au-delà, l’enjeu sera surtout de pouvoir accéder au fond vert : une importante manne financière pour lutter contre les effets du réchauffement.

En Nouvelle-Calédonie, des centaines de personnes ont répondu à l’appel de différentes associations écologiques. C’était le cas hier lors d’une mobilisation organisée par le Collectif CCC à l’Anse-Vata. Il était proposé de « se jeter en mer pour le climat ». Mokamana, le WWF, et Cordiline avec le Sénat Coutumier ont eux appelé à former un mur humain face à la mer.

Ce lundi après-midi, ce sont les élus du Congrès qui prennent le relais. Ils vont examiner le schéma de l'énergie et du climat. Les objectifs sont de réduire les consommations d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre, et de développer les énergies renouvelables.

Le reportage de Karine Arroyo et de Claude Lindor