Levée du blocage du centre de formation à Touho

Levée du blocage du centre de formation de Touho
© Marguerite Poigoune / NC1ère | Depuis lundi 23 novembre, le conseil des clans de Touho bloquait le centre de formation de la commune. Le blocage a été levé mercredi, en fin de matinée.

Depuis lundi matin, le conseil des clans de Touho bloquait le centre de formation de la commune. Le blocage a été levé ce mercredi, en fin de matinée.

Marguerite Poigoune (avec Elif Kayi) Publié le , mis à jour le

Le portail du centre de formation de la Province Nord Anselmo Tihai est à nouveau ouvert, après avoir été bloqué depuis lundi matin par le conseil des clans de Touho. Une trentaine de personnes des tribus de Touho Mission, Tipwapi et Amoa avaient organisé un mouvement de protestation pour faire valoir le respect des engagements sur l'emploi local.
 
Le principal point de revendication portait sur un poste de gardiennage. Les gens des lieux demandent que ce poste soit occupé par un des leurs. Une rencontre avec des représentants de la Province Nord s'est tenue ce mercredi. 
 
"Nous sommes ressortis satisfaits sur l'avancée de la situation, mais on reste vigilant puisqu'il y a une suite à donner", commente Nobert Paoutéta, membre de la tribu de Touho Mission. "Il y a une prise en considération, une volonté des représentants de la Province d'aller dans le sens de ce qu'on voulait". 
 
Le recrutement d’une personne de Touho mission au poste de gardiennage a été acté. Mais la Province a insisté pour indiquer que les choses vont se faire suivant les procédures réglementaires.
 
"On a dit que la Province était prête à accompagner les autorités coutumières et la population locale, surtout de la tribu, dans le cadre des activités qui peuvent être créées et des postes", explique Jean Pierre Djaïwé, directeur de cabinet de la Province Nord. Ces postes doivent ainsi être accordés en priorité à la population locale.
 
Ecoutez les propos de Jean Pierre Djaïwé au micro de Marguerite Poigoune pour NC1ère La Radio : 

ITW Touho 251115

 

Les deux parties doivent se réunir à nouveau le 14 décembre prochain, pour une réunion de travail sur ce dossier. Quant aux stagiaires du centre de formation, ils pourront réintégrer les locaux de l'établissement lundi prochain.