L'actu calédonienne en bref de ce mercredi 25 novembre 2015

Actu en bref de ce mercredi 11 novembre
© Polynésie 1ère
Thierry Belmont (avec Elif Kayi) Publié le , mis à jour le

Journée Internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes

Le secteur de la condition féminine du Gouvernement a mis en place le plan stratégique pour l’égalité hommes-femmes. Dans ce projet se trouve le programme "100 femmes leaders". Commencé depuis lundi, il se tient sur quatre jours à Dumbéa. Une vingtaine de femmes venue des trois Provinces suivent une formation pour favoriser leur émancipation dans tous les domaines du développement. Il s'agit de la première édition d’un programme annuel, qui se déroulera jusqu’en 2018. Mardi, près d’une centaine de femmes ont marché dans le village de Hienghène contre les violences. Cette action était organisée par la fédération des femmes de Hienghène et de la commission de la femme de la mairie. Des mamans de Gomen se sont jointes à la manifestation. Certaines ont pris la parole pour dire aux victimes de refuser la violence et le silence. 
 

Baisse des tarifs : les banques tiennent-elles leur promesse ? 

C’est la question que se pose tous les 6 mois l’IEOM depuis la signature des accords de modération en décembre 2014.
Les derniers chiffres de l’observatoire des tarifs bancaires viennent de tomber, et le résultat est plutôt mitigé. On apprend que sur les 6 derniers mois, 76 % des tarifs sont restés stables, 6 % ont baissé et le double, soit 12% ont même été revus à la hausse. Les  frais de tenue de compte actif et des abonnements internet ont tout de même diminués. Mais l’écart initial était tellement important en 2013, que les efforts consentis par les banques peuvent paraître négligeables. Tout espoir n’est pas perdu, de nouveaux efforts devraient être demandé aux banques Calédoniennes dans le cadre des accords de modération qui courent jusqu’à 2017. 
 

Les vols Nouméa-Wallis annulés depuis lundi.

L’accès à l’aéroport de Wallis est bloqué par la chefferie et les villageois du district Nord depuis lundi. Les responsables coutumiers du district de Hihifo demandent l’embauche de deux personnes du village par l’aviation civile, qui gère l’infrastructure aéroporturaire parce que installé, selon eux, sur un foncier coutumier. La compagnie Aircalin indique que l’ensemble des vols internationaux et domestiques programmés ces mercredi et jeudi sont annulés. Le vol international de vendredi est pour le moment maintenu, sous réserve d’une réouverture de l’aéroport. 
 

Blocage du centre de formation de la Province Nord

Depuis lundi matin, le conseil des clans de la tribu de Touho Mission bloque le centre de formation de la province Nord. A l'origine du mouvement, le non respect quant à l'engagement sur l'emploi local. La soixantaine de stagiaires n'a donc pas accès aux locaux. Une rencontre est prévue ce mercredi matin, entre les protestataires et la Province Nord.
 

Début de la Noumea Dream Cup

Un vent quelques peu capricieux pour la première journée de la Nouméa Dream Cup. Les compétitions ont débuté ce mardi sur le plan d’eau de l’Anse-Vata. Pas de chance pour la soixantaine de compétiteurs présents sur la ligne de départ. Cette première journée de course a été marquée par le manque d’alizée. Cette ultime manche de la PWA, l’Association des professionnels des windsurfer, doit couronner en fin de semaine le champion de monde 2015, chez les hommes et chez les femmes. 
 

Suites de l'enquête sur les attentat​s de Paris

Les terroristes de Paris préparaient un nouvel attentat kamikaze. Ils voulaient se faire exploser la semaine dernière à la défense. C’est l’assaut de la police à Saint-Denis qui l’a empêché. C’est l’une des informations données il y a quelques minutes par le procureur de Paris. On apprend aussi que l’organisateur présumé des attentats Abdelhamid Abaaoud est revenu sur les scènes des crimes, le soir du vendredi 13, donc après les fusillades et après l’attaque du Bataclan.
 

Hommage à Jonah Lomu en Nouvelle-​Zélande

En Nouvelle Zélande, la population pourra rendre hommage à Jonah Lomu dans le mythique Eden park d’Auckland. Le gouvernement a réservé le temple du rugby néo-zélandais pour une cérémonie lundi prochain en hommage à la star des All Blacks brutalement décédée la semaine dernière  à 40 ans. Jonah Lomu souffrait depuis des années de problèmes rénaux. Selon un de ses médecins, il a probablement succombé à un caillot de sang qui se serait formé dans son poumon lors d'un récent vol long-courrier. Les funérailles privées du joueur auront lieu mardi prochain, au lendemain de l’hommage dans le  stade.

L'actu en vidéo

Replay Volley-ball - Finales Dames - 5ème Partie

Nouvelle-Calédonie VS Tahiti - Apia - Vendredi 19 juillet 2019