Drame familial à Païta : un père en garde à vue

Infanticide à Païta
© NC1ère | Les corps de deux enfants avaient été retrouvés par les pompiers de Païta, à la baie Toro.

Les corps sans vie de deux jeunes enfants ont été découverts ce mercredi matin à Païta. Le père, qui s'est livré aux gendarmes dans la matinée, aurait ouvert le feu sur ses enfants.

Elif Kayi
Publié le , mis à jour le

Les corps de deux enfants ont été retrouvés ce mercredi matin par les pompiers de la commune de Païta, à proximité d'un véhicule incendié. 
 
Un drame familial dont l'auteur serait le père. L'homme, qui exerce la profession de soudeur, aurait tué ses deux enfants à l'aide d'une arme à feu, avant de mettre le feu à son véhicule. Il s'est ensuite livré à la gendarmerie. 
 
L'homme et sa femme étaient en instance de divorce. Le couple vivait séparé, la mère résidant sur Pouembout et le père, sur Dumbéa. Ils avaient passé un accord amiable pour une garde alternée de leurs deux enfants, un garçon de huit ans et une fille de douze ans. 
 
"C'était un couple apparemment sans histoire", commente le Procureur de la République, Alexis Bouroz. "Pour le moment en tout cas, je n'ai pas d'informations concernant des violences qui auraient pu exister au sein de la famille". 
 
Le père était inconnu des services de police et de gendarmerie. Toutefois, la gendarmerie avait été alertée sur le couple samedi dernier. "Samedi, la mère s'est présentée à la gendarmerie de Koné pour dire qu'elle avait reçu cinq sms inquiétants de la part de son mari, lui disant qu'il souhaitait récupérer les passeports des enfants pour se rendre en métropole et que si il n'obtenait pas les passeports, il tuerait les enfants", explique Alexis Bouroz. "Dans d'autres sms, le père écrivait qu'il venait de tuer les enfants et qu'il avait brûlé son camion". 
 
La gendamerie de Koné a immédiatement alerté le parquet et les gendarmes de Dumbéa ont été dépêchés au domicile du mari. Sur place, ils ont trouvé un homme très calme. Les enfants allaient bien. Le mari a expliqué qu'il venait d'avoir une dispute au téléphone avec sa femme et qu'il avait seulement voulu lui faire peur pour lui donner une leçon. L'affaire en reste là et le père écope d'un rappel à la loi. 
 
Ce mercredi matin, le même individu s'est présenté à la gendarmerie de Dumbéa, déclarant qu'il avait tué ses enfants...

D'après les déclarations du père aux gendarmes, il se serait rendu mercredi matin à la baie de Toro et aurait commencé à incendier son véhicule. Son fils lui aurait demandé pourquoi il faisait ça. Il aurait alors subitement tiré sur sa fille et immédiatement après sur son fils. Il serait ensuite parti des lieux et aurait expliqué à des personnes croisées sur la route qu'il y avait des blessés sur la plage, avant de se rendre à la gendarmerie pour se constituer prisonnier. 
 
"On manque encore d'informations réelles concernant le passage à l'acte", souligne le Procureur. "Ces histoires de passeports sont pour le moment très obscures".  
 
Le père a été placé en garde à vue mercredi matin, à 9h, et doit être présenté prochainement au parquet.