Nouvelle-Zélande : une tribu maorie offre un kit bébé pour lutter contre la mort subite du nourrisson

Le kit bébé "Pěpi Pack" offert par la tribu Ngai Tahu
© ngaitahu.iwi.nz | Le kit bébé "Pěpi Pack" offert par la tribu Ngai Tahu

En Nouvelle-Zélande, la tribu maorie Ngai Tahu offre à tous les parents de la tribu un kit pour bébé afin de lutter contre la mort subite du nourrisson.

Élodie Largenton (ABC/Radio Australia) Publié le , mis à jour le

L'initiative vient d'être lancée à Dunedin, dans le sud de la Nouvelle-Zélande : désormais, tous les parents de la tribu maorie Ngai Tahu se verront offrir un cadeau de naissance.
 
Un kit bébé qui comprend un panier fabriqué à la main pour y coucher le nouveau-né les premières semaines (un wahakura), des couvertures, des vêtements, mais aussi un objet en jade (pounamu) et des informations sur ses ancêtres et sa tribu.
 
Lisa Tumahai est la vice-présidente de la tribu Ngai Tahu. Ce kit doit notamment permettre d'éviter la mort subite du nourrisson, explique-t-elle :
 
« 60% des bébés qui meurent de manière soudaine et inattendue pendant leur sommeil sont de descendance maorie. Je pense que culturellement - et c'est toujours ce qui se fait aujourd'hui -, on laisse encore le bébé dormir dans le lit avec sa mère ou avec ses grands-parents. Plus on éduque et plus on soutient les jeunes mères et leurs nouveau-nés, plus on aura de chances de changer cette statistique. »
 
Le couchage sur le dos et dans un berceau est en effet recommandé pour éviter la mort subite du nourrisson.
 
La première à bénéficier du kit bébé est Takiwai Russell, maman d'un petit garçon nommé Tamaraukura. Voici sa réaction, recueillie par la radio nationale néo-zélandaise :
 
« Ça va aider le bébé, c'est sûr, parce qu'il dort toujours avec nous dans le lit. J'espère que ça veut dire aussi qu'on aura plus d'espace et qu'on sera moins souvent réveillés. »
 
Ce cadeau de naissance doit aussi protéger le futur de la tribu, souligne son président, Sir Mark Solomon :
 
« C'est un moyen d'accueillir le bébé au sein de la tribu. On leur transmet un peu de l'histoire du peuple dans le kit, avec les vêtements et le reste. Je pense que c'est un beau geste. Il s'agit de transmettre à mes petits-enfants maintenant, et non plus à mes enfants. »
 
Le coût de la mesure n'est pas encore connu, affirme Lisa Tumahai, qui assure que tous les enfants Ngai Tahu recevront le kit, peu importe où ils vivent dans le monde. Il y a environ une centaine de naissances au sein de la tribu chaque année.