L'actu calédonienne en bref de ce jeudi 19 novembre 2015...

Actu en bref de ce mercredi 11 novembre
© Polynésie 1ère
Thierry Belmont (avec Isabelle Peltier) Publié le , mis à jour le

A la une: l'assaut mené mercredi matin à Saint-Denis, en région parisienne

Le bilan est de huit suspects interpellés. Au moins deux morts, peut-être trois, dont une femme kamikaze qui s’est fait exploser. En ligne de mire : le cerveau des attentats de vendredi dernier, Abdelhamid Abaaoud - qui serait rentré de Syrie, selon une information obtenue par des écoutes. La France pourrait bien avoir échappé à un nouvel attentat, a déclaré le procureur de la République à Paris. L'assaut donné cette nuit à Saint-Denis par les forces de l'ordre a été suivi de très près par les habitants de ce quartier de la basilique. Parmi eux, beaucoup d'ultramarins, notamment des Antillais qui vivent dans ce secteur ou qui s'y rendent pour travailler. On ne sait pas encore si le commanditaire présumé  des attentats Abdelamid Abaoud a été tué durant cet assault. L’opération menée mercredi matin a duré près de 8 heures.
 

L'appel de François Hollande aux Français

Le président François Hollande a appelé mercredi les Français à ne pas "céder à la peur", après les attentats commis par le groupe Etat Islamique. Le chef de l’Etat annonce la dissolution immédiate de tous les groupes, ou lieux, où serait fait l’apologie du terrorisme. Il a également confirmé que les policiers municipaux pourront être armés.  
 

L'état d'urgence étendu à l'Outremer

L’état d’urgence sera donc bien étendu à l'outremer. La ministre l’a confirmé, hier, mercredi, au sortir du Conseil des ministres. Mais pas dans tous les outremers. Ainsi à Saint-Pierre-et-Miquelon et dans les collectivités du Pacifique, le plan vigipirate renforcé reste en vigueur. Ce qui ne satisfait pas tout le monde, loin de là…. Mais pour la ministre de l’Outre-mer, il n’y a pas nécessité, pour l’instant, à instaurer l’état d’urgence en Calédonie, Polynésie et à Wallis-et-Futuna. Ces territoires ne sont pas des cibles pertinentes dit-elle, mais si des éléments d’informations laissaient à penser le contraire l’état d’urgence pourrait alors être étendu au Pacifique. 
 

L'incendie de La Tamoa est maîtrisé

Le feu de La Tamoa, qui avait détruit plus de 800 hectares, et était actif depuis vendredi dernier, est maîtrisé mais reste sous surveillance. Le dispositif Orsec de niveau 2 "feux de forêt", qui avait été activé vendredi également, a été levé.
 

La ville de Nouméa recrute, comme chaque année, 30 sapeurs-pompiers volontaires 

Un recrutement qui entre dans le cadre de la politique de sécurité des biens et des personnes de la Ville. Nouméa compte 72 pompiers professionnels et 130 pompiers volontaires. Les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 7 décembre au centre de secours.
 

Branle-bas de combat mercredi matin dans la baie de Vavouto

C'était l'exercice annuel ORSEC MARITIME, un exercice organisé par le commandant  de la zone maritime,  en partenariat avec KNS. Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie est naturellement associé à la conception et au déroulement de cet exercice. Il revêt par ailleurs une importance particulière, en raison  du fort développement des activités industrielles et des transports miniers par voie maritime. C’est un véritable scénario catastrophe qui a été conçu, dans le cadre de la lutte anti-pollution et la prévention: un bateau percute le récif, et libère 70 000 tonnes de carburant dans le lagon… 
 

Jonah Lomu, première star mondiale du rugby, est décédé

Jonah Lomu, le joueur néo-zélandais légendaire des All Blacks a vu sa carrière interrompue par une maladie rénale; il est décédé soudainement mercredi matin à Auckland à l'âge de 40 ans, des suites d'une attaque cardiaque. Il était atteint d'un grave dysfonctionnement rénal (le syndrome néphrotique), diagnostiqué en 1997, qui l'avait contraint à prendre sa retraite en 2002. Suite à une transplantation rénale en 2004, il avait brièvement repris sa carrière. Il avait ensuite connu une sévère rechute en 2011. Selon le Guardian, Jonah Lomu se trouvait sur une liste d'attente pour une nouvelle greffe de rein. L'annonce de son décès a été faite par John Mayhew, l'ancien docteur des All Blacks.