La Calédonie rend hommage aux victimes des attentats de Paris

Dépôt de gerbes à Païta en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris
© NC1ère

Recueillement, dépôts de gerbes, et minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris, dans plusieurs mairies et administrations calédoniennes.

Brigittte Whaap avec (M.N et C.M) Publié le , mis à jour le

Après le rassemblement dimanche 15 novembre de 300 personnes à la place des cocotiers au centre ville de Nouméa, c’est au tour des communes du Grand Nouméa et de l'intérieur de rendre hommage aux victimes des attentats de Paris.


Minute de silence et dépôt de gerbe à la Mairie de Païta

200 personnes se sont déplacées à la Mairie de Païta pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015.  A midi des élus municipaux, des anciens combattants, et des citoyens ont respecté une minute de silence, suivie de plusieurs discours et d’un dépôt de gerbe.
ITW  du maire de Païta Harold Martin  : « des innocents ont  été frappés, on vit se drame comme le vivent les parisiens dans nos chairs »

Harold Martin maire de Païta

Présents sur place plusieurs habitants expliquent pourquoi ils se sont déplacés pour ce dépôt de gerbe à Paîta.
Réactions :

Quelques réactions des habitants de Païta présent lors de l'hommage aux victimes des attentats de Paris

D’autres hommages ont lieu ce lundi, à la mairie de Nouméa, aux Congrès de la Nouvelle-Calédonie, à la mairie de Dumbéa à 17h30, et au Mont Dore à 18h.


Témoignage d'une étudiante calédonienne à Paris

Les étudiants calédoniens qui vivent à Paris sont nombreux. Comme Marie-Lou lopez Aguilera, choquée par les attentats, elle a réduit ses sorties au strict minimum.

Témoignage d'une étudiante calédonienne à Paris

Plan Vigipirate renforcé

En Calédonie l’état d’urgence n’est pas appliqué comme en métropole mais un plan Vigipirate renforcé est mis en place. Ce plan prévoit une surveillance accrue des sites sensibles, des bâtiments publics ainsi que le renforcement des contrôles d’immigration.

Pour les personnes ayant des amis ou de la famille à Paris dont ils sont sans nouvelles, un numéro de téléphone est accessible depuis la Nouvelle-Calédonie, le  00 33 800 40 60 05.