Nouméa: deux policiers blessés et un fuyard dans le coma après une course-poursuite

course poursuite
© Police Nationale en Nouvelle-Calédonie

Deux policiers ont été légèrement blessés et un fuyard est dans le coma après une chute de 10 mètres sur du béton. C'est le malheureux bilan d'une course-poursuite assez sauvage dans Nouméa, entre deux véhicules volés et des patrouilles de police...

IP Publié le , mis à jour le

Il est 3 heures du matin quand la police nationale repère deux véhicules volés sur Nouméa. Une course poursuite s’engage alors. Dans le même temps, un dispositif d'interception est mis en place en amont. L'un des véhicules volés crève l'un de ses pneus arrière en passant sur ce dispositif. Puis les deux voitures en fuite accélèrent leur vitesse, et pénètrent dans une copropriété privée dont elles défoncent le  portail, à Tina-presqu'île. 

Les fuyards ressortent quelques instants plus tard pour se diriger vers le collège de Normandie. C'est à ce moment que la première voiture en fuite fait demi-tour et percute, volontairement et à forte vitesse, le premier véhicule de police sur le point d'intercepter celui au pneu crevé. Les deux policiers à l'intérieur en sont légèrement blessés.
 

Il chute de 10 mètres sur du béton

Le second véhicule s'éloigne, tandis que les passagers de la voiture au pneu crevé s'arrêtent et sortent du véhicule. L'un d'entre eux pénètre en courant dans une propriété privée et chute d'une hauteur de 10 mètres sur du béton; il est actuellement hospitalisé et dans le coma, son pronostic vital est engagé. Les deux policiers blessés ont reçu des soins au CHT; leurs ITT restent encore à définir. Les deux véhicules volés ont été abandonnés. Le second a été retrouvé derrière la station Shell de Tina.

Lors de leur course à pied derrière les fuyards, à Tina, les fonctionnaires de police ont aussi essuyé des coups de feu de gomme-cogne, de la part d'un propriétaire ignorant qu'il visait des policiers et qui heureusement n'a atteint personne. Du matériel volé a été retrouvé dans les véhicules abandonnés. Une enquête est en cours.