Calédoniens ailleurs : Julien-Pierre Goyetche, la détermination pour moteur

Calédoniens ailleurs : Julien-Pierre Goyetche, la détermination pour moteur
© DR Julien-Pierre Goyetche | Julien-Pierre Goyetche (deuxième en partant de la droite), lors d'une compétition de natation.

De nombreux jeunes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Études, formation, recherche d’emploi, histoire d’amour, envie d’ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l'aventure ailleurs ? Cette semaine, Julien-Pierre Goyetche, nageur. 

Ambre Lefeivre
Publié le

A 22 ans, Julien-Pierre Goyetche a déjà un joli palmarès à son actif, dont la médaille d’or au relais mixte 4X50 4 nages aux derniers Jeux du Pacifique. Depuis son adolescence, le Calédonien se donne les moyens de réussir et veut vivre à fond sa passion, la natation.  Dès son quinzième anniversaire, le sprinteur met toutes ses chances de son côté en intégrant, grâce à ses bons résultats et sa détermination, le Centre National d’Entrainement de Font-Romeu dans les Pyrénées. Pendant quatre ans, le jeune homme enchaîne avec succès plusieurs heures d’entrainement par jour, des séances de musculation, des rencontres sportives et des championnats tout en poursuivant sa scolarité.  En 2012, se sentant délaissé par son entraîneur, il sort du chemin tracé qu’il avait imaginé et le voilà parti pour deux années de galères. Julien-Pierre change plusieurs fois de club, en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Nouvelle Calédonie, sans arriver à se fixer.

Sa soif de réussite et son envie de nager le poussent à tenter sa chance auprès du célèbre Club des Nageurs d’Antibes (l'un des plus récompensés du pays avec plus de cent titres de champions de France). Par deux fois il échoue, mais déterminé, il réussit à la troisième tentative. L’entraîneur Franck Esposito, vice-champion du monde en 98, l’intègre dans son équipe en février 2014 : "Ils ont dit oui et je serais toujours reconnaissant envers le Cercle d’Antibes" confie le Calédonien. 

Julien-Pierre aux Jeux du Pacifique 2015
© DR Julien-Pierre Goyetche | Julien-Pierre, médaille d'or en relais mixte 4X50 4 nages aux Jeux du Pacifique en Papouasie Nouvelle-Guinée en 2015


Ses débuts sont malheureusement entravés par des blessures aux épaules. Une remise en forme adéquate et un entrainement intensif lui permettent de revenir au meilleur niveau. Aux championnats de France d’été 2014, il réalise de belles performances en battant tous ses records et devient vice champion du 50m nage libre. Un entraîneur venu d’une université aux Etats-Unis le remarque et lui offre l’opportunité de nager là-bas tout en étudiant. Une aubaine pour cet athlète qui garde les pieds sur terre et pense déjà à la suite de sa carrière sportive. Direction Oklahoma Baptist University pour Julien-Pierre qui entame des études de kinésiologie. Entre ses cours et ses entrainements, le jeune homme retrouve aux U.S. un nouveau souffle. Aujourd’hui, Julien-Pierre, plus déterminé que jamais, vise le haut du podium. "Je veux continuer à m’amuser, nager le plus vite que je puisse, accrocher des sélections en équipe de France pour les championnats du monde et pourquoi pas,  les Jeux Olympiques de Rio en 2016!" 

Julien- Pierre à l'Oklahoma Baptist University
© DR Julien- Pierre Goyetche | Le jeune homme (premier en partant de la gauche) s'entraine à l'Oklahoma Baptist University et poursuit des études de kinésiologie