Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie : enfin la victoire d’étape pour Castellarneau

Florent Castellarneau
© Erik Dufour | Florent Castellarneau enfin récompensé de ses efforts par une victoire d’étape. Il progresse ici dans le col de Nassirah.

Le coureur du VCC Mont-Dore, Florent Castellarneau, s’est imposé ce matin au sprint dans la 10e étape du tour cycliste de Nouvelle-Calédonie entre Bourail et Thio.

Erik Dufour
Publié le

Un départ fictif depuis le vélodrome de Nessadiou avant de lâcher le peloton pour l’étape  sur la RT1, et puis très vite le col des Arabes en guise de second échauffement : la caravane revient en province Sud. Le déroulement de cette 10e étape est ensuite un grand classique : un groupe de 11 hommes s’échappe un peu avant le passage dans le village de Moindou, le peloton maillot jaune roule tranquillement à l’arrière et laisse les échappés batailler aux avant-postes car aucun des participants ne présente de danger pour Taruia Krainer, le maillot jaune depuis 3 jours.

Dans cette longue étape de 118 km, le col de Nassirah, classé en 1ère catégorie, représente la plus grosse difficulté du parcours du jour. Peu après l’entame de l’ascension, Florent Castellarneau place une première attaque pour faire faux-bond à ses adversaires, dont Federico Borella l’Italien de l’ACLN et Maël Nivinou, le coureur des forces armées vainqueur hier à Bourail.

Ce sera ensuite un finish à quatre, entre Florent Castellarneau du VCC Mont-Dore, tr!ès combatif depuis le début de ce tour, mais jamais encore récompensé, Ryan Christensen, le leader du classement du grand prix de la montagne, Aurélien Lefebvre de l’équipe Betico, et l’Italien de l’ACLN, Federico Borella. Florent Castellarneau a lancé le sprint à 800 mètres de la ligne, un peu à l’intox, mais le coup a fonctionné, et Christensen pourtant doué pour l’exercice n’a pas pu revenir. Le VCC Mont-Dore décroche enfin une victoire d’étape, et Taruia Kraineur, le coureur OPT, conserve sans difficulté son maillot jaune à deux jours du dénouement de ce 45e tour.