Perte du goût : les saveurs passent d'abord par l'odorat

Samia a perdu la sensation de goût depuis six ans
© NC1ère | Samia a perdu la sensation de goût depuis six ans

Depuis quelques années, Samia souffre d'une perte du goût et sent à peine la saveur de ses aliments. Pourtant, contrairement aux apparences, ce sont ses facultés olfactives qui sont concernées, car pour goûter, il faut d'abord pouvoir sentir…

Elif Kayi
Publié le , mis à jour le

Comment faire quand on a perdu la sensation de saveur des aliments, quand on n'a plus le sens du goût ?

"Je suis obligée d'épicer un peu plus pour agrémenter ma salade", explique Samia, une jeune femme qui souffre d'une perte de goût. "Sinon, je n'ai pas de goût du tout". "C'est une frustration, un manque, limite un handicap", poursuit-elle.

En réalité, si Samia décrit une perte de goût, ce sont plutôt ses facultés olfactives, c'est à dire son odorat, qui sont touchés.

Car contrairement aux idées reçues, les saveurs passent par le nez. C'est lui en effet qui analyse 90% du goût. Les 10% restants sont perçus par la bouche.

"Pour avoir une sensation d'odorat et donc de goût, il faut que l'air soit capable d'atteindre cette zone tout en haut qu'on appelle la tâche jaune", explique le Dr Nouwen, médecin ORL.

Depuis six ans, Samia a le nez bloqué par des polypes. Son goût est donc limité à ce que sa bouche perçoit, c'est à dire seulement un dixième des saveurs existantes, comme le sucré, le salé et les épices.

Retrouvez le reportage en images d'Anaïs Guérard et Judith Rostain pour NC1ère :