Sydney: un sommet anti-requins pour mettre fin à la psychose

requins aust
© ABC | Depuis le début de l’année, 2 personnes ont été tuées par des requins en Australie: un surfeur japonais en Nouvelle Galles-du-Sud, et un pêcheur de coquilles St-Jacques en Tasmanie.  

Le gouvernement de la Nouvelle Galles du Sud a invité 70 experts internationaux. Objectif: trouver des méthodes pour stopper les attaques. 

Caroline Lafargue ABC Radio Australia pour NC1ère Publié le , mis à jour le

Depuis le début de l'année, 13 surfeurs ont été attaqués par des requins en Nouvelle Galles-du-Sud. L'un d'eux, un touriste japonais, en est mort. Il s'est fait arracher les jambes en février, au large de Ballina, dans le nord de l'état. La psychose s'installe sur les côtes, mais le gouvernement se veut avant tout pragmatique. Vic Peddemors, le scientifique responsable du programme anti-requins au gouvernement de la Nouvelle Galles-du-Sud: « On ne va pas mettre n'importe quoi dans l'eau simplement pour apaiser les peurs des nageurs et des surfeurs. On choisira un dispositif que quand nous aurons la preuve qu'il est efficace, c'est-à-dire capable de détecter la présence des requins et les empêcher d'attaquer. » 

Les 70 experts ont donc planché sur toute une série de méthodes pour repousser les squales, comme les combinaisons équipées de boucliers électriques, ou encore les barrières anti-requins, avec ou sans ondes électriques. Pour l'instant, la Nouvelle Galles-du-Sud se limite à deux mesures: un programme de marquage des grands requins, pour mieux surveiller leurs déplacements; et la protection de 51 plages avec des filets, qui donne des résultats insuffisants. Car selon le biologiste marin David Powter, 80 à 85% des animaux qui se prennent dans ces filets ne sont pas des requins, mais des espèces inoffensives comme les tortues. 

Il faut donc trouver une autre stratégie. Une chose est sûre, le massacre préventif des requins n'est pas envisagé. Niall Blair, le ministre des industries primaires de la Nouvelle Galles-du-Sud: « Nous écoutons attentivement les experts qui ont mis en place des programmes d'abattage ciblé de requins, dans d'autres états australiens ou d'autres pays. A priori cette stratégie n'est pas très efficace, mais nous sommes là pour écouter les experts. Et quoi qu'il arrive, les grands requins blancs resteront protégés en Nouvelle Galles-du-Sud. » Les nouvelles mesures de protection des nageurs et surfeurs suggérées par l'équipe d'experts internationaux seront mises à l'essai cet été, a indiqué Niall Blair