L’Etat à nouveau condamné pour les conditions de détention au Camp Est

évasion camp est
© NC 1ère | Entrée du Camp Est

58 des 59 détenus qui ont récemment intenté des recours contre l’Etat ont obtenu gain de cause devant le tribunal administratif. Un seul de ces recours a été rejeté car le détenu avait bénéficié d’une rénovation de sa cellule...

IP Publié le , mis à jour le

Les indemnités obtenues par ces 58 détenus s’élèvent  à 400 francs par jour. Leurs conditions de détention - promiscuité, espace insuffisant, manque d’aération et d’hygiène… - ont été jugées non conformes au code de procédure pénale et à la convention européenne des droits de l’homme, et de nature à engager la responsabilité de l’administration pénitentiaire. Les premières condamnations de l’Etat datent de 2012. Depuis, de gros travaux de réfections et de réaménagement ont été entrepris au Camp Est…

 

 Maître Marie-Katell Kaigre, l'avocate des détenus