Consensus politique maintenu

réunion du groupe de travail au haut commissariat
© NC1ere

L'esprit du Comité extraordinaire des Signataires du 5 juin à Paris a été maintenu. Un consensus politique a été trouvé sur la présence de différents experts extérieurs amenés à suivre les dossiers portant sur les corps électoraux de Nouvelle-Calédonie.

Nadine Goapana (A.D / N.D/ M.F) Publié le , mis à jour le


Une visite éclair, mais une visite utile…
C’est en tout cas le sentiment de la ministre des Outre-mer à l’issue de ces 24 heures passées en Nouvelle-Calédonie. 
Une visite très politique pour George Pau Langevin, essentiellement consacrée à deux thèmes : la crise autour du nickel et le suivi des modifications de la loi organique sur le corps électoral. 
La ministre des Outre-Mer et le Haut Commissaire
© NC1ere

 

L'esprit du consensus

Cette rencontre d’étape a rassemblé la ministre des Outre-Mer,  le Haut-Commissaire Vincent Bouvier, les groupes politiques et les signataires.
Au cœur des discussions : Le corps électoral de sortie et les listes provinciales. En juin dernier, cette question avait recueilli un large consensus à Paris.
Il faut croire que l'esprit du 5 juin dernier a soufflé une nouvelle fois car d'autres consensus se sont dégagés :

  • sur la présence d'observateurs de l'ONU
Les travaux de révision des listes seront validés par des experts internationaux, de l’ONU, un souhait  exprimé par  Roch Wamytan de l’UC FLNKS.
 
  • sur la personne du rapporteur Ferdinand Mélin-Soucramanien, en qualité d'expert indépendant sur les litiges électoraux. 
Cet expert métropolitain sera chargé d'évaluer les litiges électoraux. Ils concernent quatre mille personnes. Grâce aux  listings informatiques, anonymes, envoyés de Nouvelle-Calédonie, Ferdinand Mélin-Soucramanien pourra déterminer le nombre  de personnes arrivées après 1998 en situation problématique ainsi que le nombre de personnes arrivées avant 98 pouvant se rendre aux urnes.

Les réactions politiques à l'issue de cette réunion d'étape : Roch Wamytan (UC), Virginie Ruffenach (Les Républicains), Adolphe Digoue (UNI),  Philippe Dunoyer (Calédonie Ensemble). Des propos recueillis par Malialosa Falelavaki.

La question des intérêts matériels et moraux fera aussi intervenir une commission d’experts. 

Prochain comité des signataires "pas avant janvier"

Pour des raisons de calendrier, elle a également précisé que le prochain comité des signataires ne pourrait se tenir avant le mois de janvier. Parmi les autres points qui devraient figurer au programme de ce futur comité des signataires.
  • Le nickel
  • Cop21
Sur les questions climatiques, la ministre des Outre-Mer a annoncé également la tenu d’un sommet France-Océanie fin novembre.
Après un rapide point de presse la ministre des Outre-Mer s’est envolée pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée pour participer au Forum des Îles du Pacifique.
 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête