OPT: les grèvistes campent sur leurs positions, la direction appelle au compromis

OPT en grève
© NC 1ère

Point mort aujourd'hui, mercredi 2 septembre, lors de la deuxième réunion entre l'intersyndicale gréviste et la direction de l'Office des Postes et des Télécommunications. 

Natacha Cognard
Publié le , mis à jour le

L'intersyndicale gréviste composée de la fédération des fonctionnaires, de l'USTKE et de l'Usoenc campe sur ses positions.
Après une deuxième réunion avec la direction cet après midi, mercerdi 2 septembre,les grévistes souhaitent toujours le départ du directeur des ressources humaines Claude Cohen ainsi que son remplacement par un cadre calédonien. Ils pointent du doigt son incompétence.  
Quant à Philippe Gervolino, le directeur général de l'OPT, nommé à ce poste depuis le 18 août; il demande d'avantage de temps pour traiter les dossiers. Il refuse tout licenciement pour l'instant.
Il répond aux questions de Brigitte Whaap et de Nicolas Fasquel. 

Du mois d'août au mois de septembre, une grève en chasse une autre.
Celle de l'OPT est reconduite demain, jeudi 3 septembre.  
Quant aux calédoniens, ils pourraient bien voir les horaires d'ouverture de leurs agences modifiés.