Conflit des rouleurs: le ras le bol des entrepreneurs et des patentés

manif CGPME
© José Solia NC 1ère

Plus d’une centaine d’entrepreneurs et de patentés ont exprimé leur exaspération ce lundi devant les grilles du Haut-commissariat. A l’initiative de la CGPME, les manifestants ont interpellé l’Etat suite aux blocages répétitifs dans le conflit des rouleurs.

Angela Palmieri
Publié le , mis à jour le

La  CGPME a souhaité montrer que l’économie calédonienne ne se limite pas seulement au secteur du nickel. Selon elle, les petites entreprises représentent tout de même 98% du tissu économique calédonien.
 

Les précisions de Xavier Benoist, président de la Fédération des Industries de la Nouvelle-Calédonie, interrogé par Malia Noukouan

itv xavier benoist



Une délégation d'entrepreneurs et de patentés a donc été reçue ce mardi par le Haut-commissaire Vincent Bouvier qui selon la CGPME, s’est engagé à mettre en place les moyens nécessaires pour assurer la libre circulation des biens et des personnes si les blocages perduraient...

La CGPME a fait deux propositions pour tenter de résoudre les problèmes de trésorerie des entreprises calédoniennes qui subissent le conflit des rouleurs depuis plusieurs semaines: 
- réunir le Comité de suivi du financement de l’économie et de la médiation du crédit en leur demandant d’être indulgent vis-à-vis des entrepreneurs et des patentés.
-Indemniser des entreprises impactées par le fonds nickel. 

Une nouvelle rencontre est  prévue la semaine prochaine afin de faire le point...

Le reportage en ambiance de Jean-Paul Treuil 

manif CGPME REPORTAGE