Conflit des rouleurs : relâchement de la pression

Levée de blocage des axes routiers contrôlés par les rouleurs
© claude lindor

Après avoir bloqué la Brousse et les accès à la capitale vendredi, les rouleurs relâchent la pression ce week-end .

Elif Kayi
Publié le , mis à jour le

Après 18 jours de mobilisation, le conflit des rouleurs se poursuit. Pour autant, après un vendredi noir, la tension devrait se relâcher ce week-end.

Selon le Haut-Commissariat, tous les barrages ont été levés en Brousse. Nouméa est donc accessible. Sur la capitale, seuls les rond-points d'Almameto, au 6ème Km, et celui de Belle-Vie sont encore bloqués.

Si les barrages sont levés et la circulation a pu reprendre, les rouleurs sont encore en place à plusieurs endroits.

A Ducos, on note encore des barrages filtrants.

Sur le fond, le conflit n'est pas encore réglé. Le Haut-Commissaire Vincent Bouvier s'est déclaré prêt à poursuivre son rôle de médiateur. "On est encore dans une logique de compromis, de dialogue, que je veux favoriser", a-t-il expliqué. "Mais encore une fois, je le dis, il faut sortir de cette situation".