Le flag football américain séduit les Calédoniens

flag football
© Les Sharks

Né aux Etats-Unis en 1940, le flag football se pratique en Nouvelle-Calédonie depuis le début de l’année, sous la supervision des Sharks, l’équipe locale de foot US. 80 licenciés se passionnent pour la discipline américaine et la pratiquent dans les règles de l’art.

Lizzie Carboni
Publié le , mis à jour le

Les amoureux du football et du rugby, ce n’est pas ce qui manque sur le Caillou. Pourtant, le flag football a aussi conquis un grand nombre de personnes, qui s’entraîne une fois par semaine pendant deux heures. 

Originaire de l’état du Maryland, aux Etats-Unis, le flag football s’inspire des règles du football américain, il en est l’antichambre, à la seule différence des plaquages. Dans cette discipline pas comme les autres, le contact rapproché avec ses adversaires ou ses coéquipiers n’a pas sa place.
 
« Le joueur est équipé d’une ceinture avec deux morceaux de tissus qui sont scratchés de chaque côté. Si on déscratche le morceau de tissu, cela vaut un placage » explique Julien Bertaux, entraîneur de flag football. 
 
Initié par les Sharks, le flag football permet à des jeunes moins aguerris de s’essayer et de se former aux pratiques et coutumes du football américain. Les conseils expérimentés des Sharks permettent aux joueurs d’être de bons flagueurs et flagueuses sur le terrain. 
 

De la féminité sur la pelouse

Au flag football, les équipes ont la possibilité d’être mixtes. Dans la discipline, ce sont les filles qui répondent le plus souvent à l’appel. Une vingtaine de joueuses tâtonnent la pelouse avec les garçons de l’équipe des Sharks et bénéficient ainsi de leurs conseils avérés.
 
« On a intégré un maximum de filles cette année. Dans le club, on a autant de filles que de garçons et on est très contents de les avoir à l’entraînement tous les jeudis soir » confie Julien Bertaux.
 
Du côté de la gente féminine, ce sport est, pour elles, un bon moyen de casser les codes. Comme un challenge à relever.
 
« Je suis mauvaise en tous sports et là, je me suis dit qu’on allait toutes démarrer sur le même pied d’égalité…on est toutes débutantes. J’aime aussi le fait que cela puisse correspondre à tous profils et à tous âges » explique Marie Bertoux, joueuse de flag football. 
 
En fin d’année, les filles auront peut-être la possibilité d’être équipées et ainsi créer leur propre équipe de football américain. Mais le 15 août prochain, les équipes seront mixtes pour le deuxième tournoi de flag football du territoire.